Skip to main content
Logo Ratehub
Logo Ratehub

Calculez votre paiement hypothécaire

La calculatrice de paiement hypothécaire de Ratehub.ca vous donne une idée de vos paiements hypothécaires, de l'argent dont vous aurez besoin pour conclure la transaction et des frais de possession mensuels.

Calculatrice de versements mensuels de Ratehub.ca

Commencez ici
  • Aucun résultat

Amortissement
Taux hypothécaire

- %

- %

- %

- %

Fréquence
=Montant des versements
– $
– $
– $
– $

VISIONNER : Puis-je obtenir un prêt hypothécaire sur une deuxième propriété avec moins de 20 % de mise de fonds?

Questions fréquemment posées

Comment utiliser la calculatrice de paiement hypothécaire?


Votre calculatrice de paiement hypothécaire est-elle gratuite?


Pourquoi la mise de fonds change-t-elle automatiquement sur la calculatrice?


Quel est le montant du paiement hypothécaire mensuel pour une maison de 500 000 $, sur une période de 30 ans?


Qu’est-ce qu’un tableau d’amortissement?


Quel est l'impact de mon salaire sur mes paiements hypothécaires?


Les paiements hypothécaires sont-ils effectués tous les mois?


Comment calculer les mensualités d'un prêt hypothécaire?


Qu’est-ce que l’assurance prêt hypothécaire?


Pourquoi mon taux change-t-il lorsque j'ajuste mon amortissement de 25 ans à 30 ans?


Que se passe-t-il si j'achète mon premier logement?


Les frais de clôture sont-ils inclus dans le résultat de mes paiements hypothécaires?


Pourquoi le résultat de la taxe de bienvenue change-t-il lorsque je sélectionne Toronto (Ontario) comme lieu d'achat?


Estimez le montant de votre crédit et de vos paiements hypothécaires à l’aide de nos calculatrices

VISIONNER : Annonce de la Banque du Canada du 24 janvier 2024

Mise à jour du marché hypothécaire : février 2024

Le marché hypothécaire canadien a connu une grande volatilité au cours des deux derniers mois, et le début de l'année 2024 ne fait pas exception à la règle. Les rendements obligataires sont de nouveau à la hausse, mettant fin à une brève descente entamée en décembre et exerçant une pression à la hausse sur les taux hypothécaires fixes. Par ailleurs, les taux hypothécaires variables restent élevés après un total de 10 hausses de taux effectuées par la Banque du Canada entre mars 2022 et juillet 2023, qui ont porté le taux de prêt au jour le jour à 5 %. Si vous êtes actuellement à la recherche d'une hypothèque au Canada, lisez la suite :

  • Mise à jour sur l'immobilier : Le 14 février 2024, l'Association canadienne de l'immeuble (ACI) a publié les chiffres du marché immobilier canadien pour le mois de janvier. Les derniers chiffres indiquent que le marché du logement au Canada montre des signes de reprise après une fin d'année 2023 relativement morose. Au total, 25 540 propriétés résidentielles ont été vendues dans l'ensemble du pays en janvier, ce qui représente une hausse notable de 22 % d'une année à l'autre et de 3,7 % d'un mois à l'autre. Le nombre de nouvelles inscriptions, quant à lui, n'a augmenté que de 1,5 % en janvier. Cela n'a pas suffi à répondre à la demande renouvelée, ce qui a ajouté une nouvelle pression sur le marché du logement. En conséquence, le prix moyen des maisons au Canada a augmenté de 7,6 % sur une base annuelle pour atteindre 659 395 $. Une demande raisonnablement forte et un nombre relativement faible de nouvelles inscriptions ont contribué à pousser le marché du logement canadien vers la catégorie « favorable aux vendeurs » sur le spectre des marchés équilibrés, le ratio ventes/nouvelles inscriptions (RVNI) ayant augmenté à 58,8 %. Le RVNI est utilisé par l'ACI pour évaluer la concurrence sur le marché, et est considéré comme équilibré lorsque le rapport se situe entre 40 et 60 %. Un ratio supérieur ou inférieur à cette fourchette correspond respectivement à un marché de vendeurs et d'acheteurs.
  • Mise à jour de l'IPC : Il y a enfin de bonnes nouvelles sur ce front, avec le dernier indice des prix à la consommation (IPC) pour le mois de janvier qui s'élève à seulement 2,9 %, selon Statistique Canada. Non seulement l'IPC de janvier dépasse les attentes, mais il s'agit du premier mois depuis mars 2021 où l'IPC a augmenté de moins de 3 %. Le principal facteur ayant contribué à cette baisse de l'IPC est la chute des prix de l'essence, qui se sont établis à 3,2 % en janvier, en baisse de 0,3 % par rapport à décembre. En fait, les prix de l'essence n'ont cessé de baisser au cours des cinq derniers mois. Les coûts de l'alimentation ont également baissé de manière significative, à seulement 3,4 %, contre 4,7 % le mois précédent. Étant donné que l'IPC le plus récent se situe à l'intérieur de la fourchette d'inflation visée par la Banque du Canada, qui est de 1 à 3 %, les observateurs du marché s'attendent maintenant à ce que la Banque maintienne son taux directeur à court terme. Ensuite, si l'inflation continue de baisser, les experts prévoient que la Banque commencera à réduire son taux directeur dès le deuxième trimestre de cette année.

 

Prévisions du marché du logement pour 2024

Tenant compte de l'anticipation croissante des baisses de taux et de la demande refoulée des acheteurs, l'ACI a révisé ses projections pour 2024 et 2025.

Elle prévoit que quelque 489 661 logements seront vendus dans l'ensemble du pays en 2024, soit une hausse de 10,3 % par rapport à 2023. La croissance des ventes devrait être la plus importante dans les marchés qui ont connu une demande constante de logements, comme l'Alberta. Cela dit, on s'attend également à une croissance sur les marchés qui ont souffert d'une demande historiquement faible, notamment l'Ontario, la Colombie-Britannique et la Nouvelle-Écosse. L'ACI prévoit que le prix moyen des logements au Canada augmentera de 2,3 % pour atteindre 694 173 $ en 2024, l'Alberta, le Québec, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador connaissant les augmentations les plus importantes. Les prix des maisons en Colombie-Britannique et en Ontario devraient rester relativement stables.

L'activité du marché du logement devrait continuer à prendre de l'ampleur en 2025, avec des ventes de maisons qui devraient totaliser 525 498 maisons (une augmentation de 7,3 % d'une année à l'autre), tandis que le prix moyen des logements au Canada devrait atteindre 722 063 $, soit une augmentation de 4 %.

Faits saillants de l'annonce faite par la Banque du Canada le 24 janvier 2024

Pourquoi utiliser une calculatrice de paiement hypothécaire?

Lorsque l'on envisage d'acheter un logement, il est facile de se concentrer sur le prix d'achat final ou sur le montant du prêt hypothécaire. Mais le chiffre le plus important pour vous est en fait celui de vos remboursements réguliers. Après tout, vos paiements hypothécaires représentent le montant que vous devrez prélever sur votre chèque de paie chaque mois.

 

Qu’est-ce qu’un paiement hypothécaire?

Votre paiement hypothécaire est la somme d'argent que vous devez payer chaque mois pour rembourser votre prêt hypothécaire et, en fin de compte, le solder. Votre versement hypothécaire couvre à la fois le principal (le montant réel du prêt) et les intérêts sur le prêt. Il peut également comprendre l'assurance prêt hypothécaire, parfois appelée assurance SCHL (exigée lorsque votre mise de fonds est inférieure à 20 % du coût de votre logement), les taxes foncières et d'autres frais. Lorsque vous commencez à effectuer des paiements, la plus grande partie sert à couvrir les intérêts, mais avec le temps, une plus grande partie de vos paiements servira à rembourser le solde de votre prêt hypothécaire.

 

Quels facteurs peuvent affecter vos versements hypothécaires?

Il existe plusieurs facteurs clés qui peuvent affecter le montant de vos versements hypothécaires. En voici quelques-uns :

  • Le prix de votre logement : Cet élément déterminera le montant que vous devrez emprunter.
  • Votre mise de fonds : Plus l’apport financier alloué à l’achat de votre logement est élevé, plus le montant emprunté sera faible. En conséquence, le montant de votre paiement hypothécaire mensuel sera moins élevé.
  • Le montant total de votre hypothèque : Il s’agit du prix du logement que vous venez d’acquérir duquel est soustraite votre mise de fonds et auquel on ajoute, au besoin, l’assurance hypothécaire.
  • Votre taux d’intérêt : Plus le taux d’intérêt de votre prêt hypothécaire est bas, moins vos paiements mensuels seront élevés. Ratehub.ca peut vous aider à trouver les meilleurs taux hypothécaires du jour afin que le montant de vos paiements soit aussi bas que possible. Lorsque vous aurez à choisir entre un taux hypothécaire variable et un taux fixe, souvenez-vous que les taux variables permettent généralement d’obtenir des versements hypothécaires moins élevés, car ils ont tendance à être plus bas. Une étude marquante publiée en 2001 a ainsi révélé que plus de 90 % des emprunteurs canadiens ayant conservé un taux hypothécaire variable pendant toute la durée de leur prêt ont payé moins d’intérêts que ceux qui ont conservé un taux fixe. Toutefois, si vous recherchez des conditions propices à la stabilité des mensualités de votre prêt hypothécaire, un taux fixe pourrait vous convenir davantage.
  • Votre période d’amortissement : La période d’amortissement correspond au temps qu’il vous faudra pour rembourser intégralement votre hypothèque. Plus votre période d’amortissement est longue, moins vos paiements hypothécaires mensuels seront élevés. Cela dit, comme il vous faudra plus de temps pour rembourser votre prêt hypothécaire, vous finirez par payer plus d’intérêts.

 

Comment puis-je obtenir un prêt hypothécaire?

Lorsque vous pensez à vos versements hypothécaires mensuels, il est également important de considérer ce dont vous aurez besoin pour obtenir un prêt hypothécaire. Voici quelques-uns des éléments les plus importants que les prêteurs potentiels voudront voir :

  • Une bonne cote de crédit : Vous devez avoir une cote de crédit de 680 ou plus pour pouvoir bénéficier des meilleurs taux hypothécaires et des mensualités les plus basses. Pour obtenir un prêt hypothécaire, vous devez avoir une cote de crédit d'au moins 560. Lisez la suite pour en savoir plus sur l'influence de votre cote de crédit sur votre capacité à obtenir un prêt hypothécaire.
  • Preuve de revenus : Vous devrez fournir une preuve de vos revenus sous la forme de talons de chèque de paie et/ou de documents fiscaux tels que votre avis de cotisation (ADC). Si vous avez récemment commencé un nouvel emploi, même avec une preuve de revenu, de nombreux prêteurs voudront voir que vous avez occupé le poste pendant au moins un an.
  • La capacité à réussir le test de résistance hypothécaire : Vous devrez réussir un test de résistance hypothécaire, qui garantit que vous pouvez encore vous acquitter de vos paiements hypothécaires à un taux appelé « taux admissible minimal », fixé par le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), ou à votre taux contractuel + 2 %, le plus élevé des deux étant retenu. À la suite de la hausse historique du taux directeur de la Banque du Canada le 13 juillet 2022, même avec les taux hypothécaires les plus bas du marché, vous serez soumis à un test de résistance à votre taux contractuel + 2 %, car celui-ci sera toujours supérieur à 5,25 % (jusqu'à ce que les taux baissent à nouveau).
  • La mise de fonds : Le montant de votre mise de fonds influe sur l’habitation que vous pouvez vous offrir ainsi que sur le montant de votre prêt hypothécaire et des mensualités correspondantes. Il détermine également si vous devrez souscrire une assurance prêt hypothécaire, qui est obligatoire si votre mise de fonds est inférieure à 20 % de la valeur du logement que vous achetez. La mise de fonds minimum que vous devez verser dépend du logement que vous souhaitez acheter :

Prix d'achat

Mise de fonds minimale

Moins de 500 000 $

5 %

De 500 000 $ à 999 999 $

5 % des premiers 500 000 $ et 10 % de tout montant supérieur aux premiers 500 000 $

1 000 000 $ ou plus

20 %

 

Consultez les meilleurs taux du moment

Économiser sur l'achat de votre maison commence par l'obtention des meilleurs taux. Laissez Ratehub.ca vous aider à comparer les meilleurs prêteurs canadiens.

4.84 %

Meilleur taux fixe sur 5 ans au Canada

afficher mes taux

Comment réduire vos paiements hypothécaires

Il existe plusieurs façons de réduire les mensualités de votre prêt hypothécaire. Vous pouvez réduire le prix d'achat, payer une mise de fonds plus importante, prolonger la période d'amortissement ou trouver un taux hypothécaire plus bas. Utilisez la calculatrice pour connaître le montant de vos mensualités dans différents cas de figure. N'oubliez pas que si votre mise de fonds est inférieure à 20 %, votre période d'amortissement maximale est de 25 ans. Pour ce qui est de trouver un taux hypothécaire plus bas, il est toujours préférable de demander l'aide d'un courtier hypothécaire.

 

Comment pouvez-vous rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement?

Si vous êtes en mesure de rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement, vous pouvez économiser des milliers de dollars en intérêts. Cependant, toutes les méthodes requises pour rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement se traduiront par des paiements mensuels plus élevés, mais sur une période plus courte. Sachez que certains prêteurs peuvent inclure des pénalités de remboursement anticipé dans votre hypothèque, il est donc important de comprendre les petits caractères. Cela dit, voici quelques-uns des moyens de rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement :

  • Accélérer le calendrier de remboursement de votre hypothèque : Passez à un plan de paiement plus fréquent. Par exemple, si vous faisiez des paiements mensuels, vous pourriez envisager de les faire toutes les deux semaines.
  • Augmenter le montant de vos versements hypothécaires : Toute augmentation du montant mensuel de vos versements hypothécaires vous permettra de rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement. 
  • Faire un paiement forfaitaire : Si vous recevez une somme forfaitaire (remboursement d'impôt, héritage, prime, etc.) et que vous en avez les moyens, utilisez-la pour rembourser votre prêt hypothécaire.

Glossaire des mots-clés