1. Achat

Taux fixe ou variable?

Un des premières décisions que les acheteurs de maisons est de savoir si ils vont choisir un taux hypothécaire.

Avec une hypothèque à taux fixe, le taux hypothécaire et le versement mensuel va rester constant au cours de la durée du terme du prêt hypothécaire.

Avec un taux variable, cependant, le taux hypothécaire fluctue en fonction du taux préférentiel fixé par la Banque du Canada. Un taux variable sera écrit comme 'taux préférentiel + / – un pourcentage déterminé (par example : taux préférentiel – 0,85%). Bien que le taux préférentiel fluctue, la relation avec le taux préférentiel restera lui constant au cours du contrat hypothécaire.


Voir les meilleurs taux hypothécaires disponibles

Comparez les taux hypothécaires fixe et variable disponible sur le marché.

Meilleurs taux variables 1,95%
Prime - 1,25
Voir les taux

Historique des taux variables vs taux fixes 2006 au présent

Comparaison des taux hypothécaires fixes et variables

Taux hypothécaire fixe Taux hypothécaire variable
Description Constant pour la durée entière du terme hypothécaire. Taux d'intérêt hypothécaire et les paiements fixes. Fluctue avec le taux d'intérêt de la Banque du Canada, connu comme le «taux préférentiel». Les versements hypothécaires fluctuent selon les fluctuations du taux préférentiel, tandis que la portion d'intérêt du paiement varie aussi.
Avantages On peut essentiellement choisir le taux fixe et l'oublier, car même si les taux augmentent ou diminuent il n'y a aucun impact sur vos paiement. Cette stabilité offre une meilleure gestion du budget. Une analyse historique note que les taux variables se sont avérés être moins coûteux au fil du temps.
Désavantages Si la différence entre le taux fixes et variables est importante, il se peut que ça ne vaille pas la peine de payer une prime pour la profiter de la stabilité d'un taux fixe. Considérez l'incertitude du marché: une augmentation significative du taux préférentiel augmentera le montant d'intérêts à payer et, par conséquent, la coût associé à votre hypothèque.

Popularité des taux hypothécaire fixes comparés aux taux variables

Les taux hypothécaires fixes représentent 66% du total des prêts hypothécaires et sont les plus communs, mais 29% des prêts hypothécaires sont ceux avec un taux variables. Les taux fixes sont également légèrement plus populaire avec les groupes d'âge plus jeunes, tandis que les groupes plus âgés sont plus susceptibles d'opter pour des taux variables.

Type d'hypothèque % des prêts hypothécaires
Taux fixes 66%
Taux variables 29%
Combinaison des deux 4%

Comparaison des taux hypothécaires fixes et variables

Vous pouvez penser à la différence entre les taux hypothécaires fixes et variables comme la prime attachée à l'assurance que le taux applicable sur le prêt n'augmentera pas. Lorsque les taux d'intérêt sont bas et il que vous n'anticipez pas une baisse continue, il est généralement conseillé de gelé à un taux fixe car les taux variables seront, au mieux, stable, ou risque d'augmenter. D'autre part, si vous vous attendez à une baisse des taux d'intérêt, choisir un taux variable est préférable car vous serez en mesure de payer moins d'intérêts. De même, si la différence entre le taux variable et le taux fixe est significative, il se peut que cela ne vaille pas la peine de payer la prime pour la protection de la stabilité d'un taux fixe.


Les variables qui affectent les taux hypothécaires fixe et variable

En conclusion, les taux hypothécaires fixes suivent le rendement des obligations du Canada, majoré avec un certain différentiel, tandis que les rendements des obligations sont affectés par des facteurs économiques comme le chômage, l'exportation et l'inflation.

Les taux variables sont affectés par ces mêmes facteurs économiques, à l'exception du fait que les taux variables fluctuent selon les variations du taux préférentiel, le taux auquel les banques prêtent de l'argent à la plupart de leurs clients solvables. Les taux hypothécaires variables sont généralement indiqué comme 'taux préférentiel plus ou moins un pourcentage de rabais ou de prime. Par exemple, un taux variable pourrait être écrit comme taux préférentiel moins 0.8%. Ainsi, lorsque le taux préférentiel est, disons, 5%, vous paierez 4,2% (5% – 0,8%) en intérêts.

La Banque du Canada ajuste son taux préférentiel en fonction de l'état de l'économie, tel que déterminé par les facteurs économiques noté ci haut. Ensemble, les taux de chômage, les niveaux d'exportation, et le niveau de production façonnent le taux d'inflation. En règle générale, lorsque l'inflation est élevée, la Banque du Canada va augmenter le taux préférentiel pour rendre l'acte d'emprunter de l'argent plus dispendieux. Inversement, lorsque l'inflation est faible, la Banque du Canada va diminuer le taux préférentiel pour stimuler l'économie et améliorer l'attrait de l'emprunt.

En termes du rabais et de la prime sur le taux préférentiel appliqué à des taux variables, les prêteurs hypothécaires définies leur impact selon leur part de marché souhaitée, la concurrence, la stratégie marketing et lesconditions générales du marché du crédit. Ce sont les mêmes facteurs qui alimentent l'écart entre les taux des prêteurs hypothécaires fixes et le rendement des obligations.