Skip to main content
Logo Ratehub
Logo Ratehub

Trouvez le meilleur taux hypothécaire variable sur 5 ans

Obtenez un taux personnalisé en moins de 2 minutes

Meilleurs taux hypothécaires variables sur 5 ans au Canada

Pour voir les taux hypothécaires pour d'autres termes et types, cliquez sur l'icône des filtres à côté du pourcentage de l'acompte.

Aperçus de Ratehub.ca : Plusieurs prêteurs ont terminé la semaine avec des remises sur leurs taux hypothécaires fixes, alors que les rendements obligataires restent dans la fourchette de 3,6 %. Il est recommandé d'obtenir une pré-approbation lorsque l'on cherche à bloquer un taux pour une période allant jusqu'à 120 jours. Les taux variables sont stables.

A partir de : 25 mai 2024 04 h 19

TauxFournisseurVersement

Canadian Lender

2 517 $

Canwise

A Ratehub Company

2 552 $

CMLS Financial

2 564 $

Big 6 Bank

2 588 $

First National

2 588 $

Equitable Bank

2 599 $

VISIONNER : Annonce de la Banque du Canada du 10 avril 2024

Taux hypothécaires variables sur 5 ans : Foire aux questions

Quel est le meilleur taux variable sur 5 ans au Canada?


Comment se calcule le taux variable?


Pourquoi les taux variables ont-ils tant augmenté en 2022 et 2023?


Est-ce que les taux hypothécaires variables vont baisser en 2024?


Devrais-je remplacer mon prêt hypothécaire à taux variable par un prêt à taux fixe si le taux préférentiel augmente?


Cela vaut-il la peine de contracter un prêt hypothécaire à taux variable?


Quel est l'impact de la hausse des taux variables sur le test de résistance ?


Taux variables sur 5 ans par rapport à taux fixes sur 5 ans

De 2007 à aujourd'hui

Vous ne savez pas par où commencer? Laissez-nous vous aider

Mise à jour du marché hypothécaire : mai 2024

Après un début d'année 2024 en dents de scie pour le marché immobilier canadien, les premiers indicateurs montrent que l'activité de vente va s'accélérer et s'améliorer, alors que les attentes d'une baisse du taux directeur de la Banque du Canada dès l'été augmentent. Les rendements obligataires continuent d'évoluer en dents de scie, le marché obligataire réagissant aux diverses données publiées par le Canada, les États-Unis et d'autres pays. Après un bref répit en décembre et janvier où les rendements obligataires ont chuté, ils sont maintenant remontés dans la partie supérieure de la fourchette de 3 %, en grande partie à cause de la nervosité des investisseurs, effrayés par la position de la Réserve fédérale américaine selon laquelle les taux doivent rester élevés pendant plus longtemps. Les taux hypothécaires fixes et variables sont actuellement historiquement élevés. Si vous cherchez à obtenir une hypothèque au Canada, lisez ce qui suit pour obtenir des informations économiques que vous devriez connaître.

  • Mise à jour sur l'immobilier : Le 15 mai 2024, l'Association canadienne de l'immobilier (ACI) a publié les derniers chiffres du marché du logement pour le mois d'avril 2024. Les chiffres les plus récents indiquent que le marché canadien du logement est relativement calme au cours de la saison printanière qui est normalement très active. Les acheteurs de logements attendent encore en grande partie les baisses de taux attendues plus tard cette année, et les 37 745 habitations qui ont changé de mains au Canada représentent une baisse de 1,7 % par rapport au total du mois précédent (malgré une hausse de 10 % sur une base annuelle). Les nouvelles inscriptions ont presque doublé les ventes, avec un total de 70 346 propriétés résidentielles mises sur le marché, ce qui a entraîné une baisse du ratio ventes/nouvelles inscriptions (RVNI) à 53,4 % (contre 57,4 % en mars). L'ACI utilise le rapport ventes/nouvelles inscriptions pour évaluer la concurrence sur le marché. Un rapport de 45 à 65 % indique un marché équilibré, tandis qu'un rapport supérieur ou inférieur à cette fourchette indique un marché de vendeurs ou d'acheteurs, respectivement. Néanmoins, cette nouvelle offre n'a pas été suffisante pour empêcher la croissance des prix sur une base mensuelle - le prix moyen d'un logement au Canada était de 703 446 $ en avril, en hausse par rapport à 698 720 $ en mars, mais en baisse de 1,8 % d'une année à l'autre.

    À lire aussi : Il est devenu plus difficile d'acheter un logement en avril, malgré la baisse des taux hypothécaires

  • Mise à jour de l'IPC : Le dernier indice des prix à la consommation (IPC) de Statistique Canada pour le mois d'avril a révélé une inflation globale de 2,7 %, soit une baisse de -0,2 % par rapport au mois précédent, et l'IPC le plus bas que nous ayons connu depuis mars 2021. En outre, c'est le quatrième mois consécutif que l'IPC canadien se situe à l'intérieur de la fourchette cible de la banque centrale, qui est de 1 à 3 %. La baisse de l'inflation peut être liée en grande partie à la diminution des prix des denrées alimentaires, qui ont atteint 1,4 %, contre 1,9 % en mars. Toutefois, le mois d'avril a également été marqué par une hausse de 6,1 % des prix de l'essence. Néanmoins, les coûts du logement restent le principal facteur d'inflation, les intérêts hypothécaires augmentant de 24,5 % par an et les loyers de 8,2 % par an. En somme, il s'agit d'une bonne nouvelle pour la Banque du Canada. Deux des principaux indicateurs utilisés pour suivre l'inflation, l'IPC-méd et l'IPC-tronq, sont tombés à 2,6 % et 3,2 % en avril, respectivement. Avec ce dernier rapport sur l'IPC, les marchés évaluent maintenant à 50 % les chances que la Banque du Canada réduise son taux directeur lors de sa prochaine annonce, le 5 juin 2024.

Prévisions du marché du logement pour 2024

Tenant compte des prévisions de baisse des taux et de la demande des acheteurs, l'ACI a mis à jour ses prévisions pour 2024 et 2025.

Elle prévoit que quelque 492 083 propriétés résidentielles changeront de mains en 2024, ce qui représente une augmentation de 10,5 % par rapport à 2023. La croissance devrait être la plus forte dans les régions où la demande de logements est restée soutenue, comme l'Alberta. Néanmoins, même les marchés qui ont souffert de ventes historiquement faibles, comme l'Ontario, la Colombie-Britannique et la Nouvelle-Écosse, connaîtront également une activité accrue sur le marché de l'habitation. Sans surprise, le prix moyen des logements au Canada devrait augmenter de 4,9 % pour atteindre 710 468 $ en 2024.

En 2025, l'activité devrait encore rebondir, avec une prévision de 530 494 habitations vendues d'ici la fin de l'année (soit une augmentation annuelle de 7,8 %). Le prix moyen d'une habitation au Canada devrait augmenter de 7 % pour atteindre 760 120 $.

Mise à jour de la Banque du Canada du 10 avril 2024

Le 10 avril 2024, la Banque du Canada a maintenu le taux directeur à 5,00 %.

  • Une pléthore d'indicateurs économiques a justifié la décision de la Banque du Canada de maintenir son taux directeur, notamment le ralentissement de la croissance économique et l'affaiblissement des conditions du marché du travail. 
  • Bien que le commentaire de la Banque ait souligné le fait que l'inflation s'atténue progressivement, elle a néanmoins noté que l'indice des prix à la consommation de 2,8 % en février restait bien supérieur à son objectif de 2 %. En conséquence, la Banque a indiqué que des taux plus élevés étaient nécessaires plus longtemps afin de ramener l'inflation au niveau où elle devrait être.
  • Les détenteurs d'une hypothèque à taux variable ou d'une marge de crédit hypothécaire devront rester patients, car la Banque n'a pas avancé son calendrier de réductions potentielles du taux directeur.
  • Bien que les taux hypothécaires fixes ne soient pas directement liés aux décisions de la Banque du Canada en matière de taux, mais plutôt au marché obligataire, les commentaires de la Banque du Canada peuvent inciter les rendements obligataires à augmenter ou à diminuer. Ce maintien du taux directeur ayant été largement anticipé, les rendements obligataires sont restés relativement stables. On peut donc s'attendre à ce que les prêteurs maintiennent leurs taux hypothécaires fixes au même niveau dans un avenir proche.
  • Les personnes qui achètent un logement ou dont le prêt hypothécaire doit être renouvelé devraient bloquer un taux afin de se protéger contre toute hausse inattendue des taux.
  • Il est peu probable que cette annonce ait un effet sur les prix des logements. Les acheteurs et les vendeurs de logements se sont déjà manifestés en force pour anticiper des baisses de taux au cours du second semestre de cette année et jusqu'en 2025, et le commentaire de la Banque a clairement indiqué que ces baisses n'interviendraient pas plus tôt.

Meilleurs taux hypothécaires variables sur 5 ans (voir tous) +

 Taux hypothécaires variables sur 5 ans : Faits saillants

  • Les taux hypothécaires variables fluctuent en fonction du taux préférentiel.
  • Les taux hypothécaires variables sont généralement exprimés comme suit : « taux préférentiel plus ou moins un certain pourcentage ».
  • Sur l’ensemble de toutes les demandes des hypothèques adressées à Ratehub.ca entre janvier et décembre 2023, 5,36 % des demandes concernaient des hypothèques variables sur 5 ans.
  • 23 % des consommateurs ont opté pour un prêt hypothécaire à taux variable en 2024, contre 27 % en 2023. (Source : 2024 Enquête de la SCHL auprès des emprunteurs hypothécaires)
  • Les taux hypothécaires fixes sur 5 ans dépendent du rendement des obligations d’État sur 5 ans.

Historique des taux hypothécaires variables sur 5 ans

L’examen de l’historique des taux hypothécaires est un excellent moyen de comprendre quels types d’hypothèques sont soumis à des taux plus bas et à quels moments les taux ont subi de grandes fluctuations. Vous trouverez ci-dessous les meilleurs taux hypothécaires variables sur 5 ans enregistrés chaque année au Canada ces dernières années, comparés à plusieurs autres types de taux hypothécaires.

  2020 2021 2022 2023
5 ans variable 0,99 % 0.85 % 0,85 % 5,30 %
5 ans fixe 1,39 % 1,39 % 1,39 % 4,29 %
1 an fixe 1,64 % 1,54 % 1,99 % 5,68 %
3 ans variable 2,35 % 0,99 % 0,99 % 5,35 %
Taux directeur 2,45 % 2,45 % 2,45 % 6,45 %

Source: Tableau des taux historiques de Ratehub

Popularité des taux hypothécaires 5 ans variables

Bien que les hypothèques à taux fixe soient plus populaires, selon les Professionnels hypothécaires du Canada, 25 % des détenteurs d'hypothèques canadiens avaient des hypothèques à taux variable à la fin de 2022, ce qui en fait le deuxième type d'hypothèque le plus populaire.

Historiquement, les taux fixes sont généralement plus populaires. Toutefois, à la suite de la pandémie de COVID-19, la Banque du Canada a abaissé son taux directeur en mars 2020, ce qui a entraîné une baisse du taux préférentiel. Par conséquent, les hypothèques à taux variable connaissent un regain de popularité. Tel que susmentionné, un tiers de toutes les hypothèques au Canada en 2022 étaient des prêts hypothécaires à taux variable, contrairement à seulement 20 % en 2019. Cependant, comme les prêts hypothécaires à taux variable ont grimpé à des taux presque égaux (et parfois supérieurs) à ceux des prêts hypothécaires à taux fixe dans le sillage des multiples hausses de taux de la Banque du Canada au cours de 2022, leur popularité a diminué récemment. Alors qu'environ 26 % de toutes les demandes des prêts hypothécaires adressées à Ratehub.ca en 2022 concernaient des taux variables sur 5 ans, ils ne représentaient que 5,36 % de toutes les demandes des prêts hypothécaires adressées à Ratehub en 2023. De plus, selon l'Enquête 2024 de la SCHL auprès des emprunteurs hypothécaires, 23 % des consommateurs ont opté pour un prêt hypothécaire à taux variable en 2024 (en baisse par rapport à 27 % en 2023). Le tableau ci-dessous, tiré de la même enquête, montre la popularité des prêts hypothécaires à taux fixe en 2024 parmi les quatre principales catégories de personnes ayant contracté des prêts hypothécaires.

Accédants à la propriété Acheteurs déjà propriétaires Emprunteurs qui renouvellent leur prêt Emprunteurs qui refinancent leur prêt
20 % 21 % 22 % 28 %

Le prêt hypothécaire sur 5 ans est généralement la durée la plus prisée des emprunteurs. La période de 5 ans se situe au milieu de l’éventail des durées offertes, soit entre un et dix ans. La popularité de ce type de prêt reflète donc une moyenne neutre en termes de risque. Les principaux prêteurs ont par ailleurs tendance à promouvoir ce produit. Une ventilation plus poussée des durées d’emprunt révèle que 80 % des prêts hypothécaires ont une durée de 5 ans ou moins.

Quels sont les facteurs de variation des taux hypothécaires variables sur 5 ans?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, le taux hypothécaire 5 ans variable fluctue au gré du taux d’intérêt préférentiel, à savoir le taux auquel les établissements bancaires prêtent à leurs clients les plus solvables. Le taux hypothécaire variable est généralement indiqué comme étant le taux préférentiel plus ou moins un pourcentage de rabais ou de prime.

Au Canada, le taux préférentiel est principalement influencé par des facteurs économiques. La Banque du Canada ajuste ce taux en fonction de la conjoncture économique, à savoir des facteurs tels que le taux d’emploi, la production industrielle ou les exportations. Ensemble, ces facteurs impactent le taux d’inflation. Lorsque l’inflation est élevée, la Banque du Canada doit agir pour éviter que l’économie ne soit trop stimulée. La Banque augmentera alors le taux préférentiel pour rendre le coût des emprunts plus onéreux.

À l’inverse, lorsque l’inflation est faible, la Banque du Canada diminuera le taux préférentiel, afin de stimuler l’économie et rendre les emprunts plus attrayants. Le rabais ou la prime sur le taux de base appliqué au taux hypothécaire variable est fixé par les banques, en fonction de leur stratégie en matière de taux et de la part de marché qu’elles souhaitent acquérir. 

Consultez les meilleurs taux du moment

Économiser sur l'achat de votre maison commence par l'obtention des meilleurs taux. Laissez Ratehub.ca vous aider à comparer les meilleurs prêteurs canadiens.

4.79 %

Meilleur taux fixe sur 5 ans au Canada

afficher mes taux

En définitive : Devriez-vous obtenir un prêt au taux hypothécaire variable sur 5 ans?

Pour autant que vous soyez à l’aise avec le risque et que vous compreniez que les taux variables peuvent fluctuer pendant toute la durée de votre contrat, un taux variable sur 5 ans constitue un choix raisonnable. Étant donné que les taux variables comportent un risque inhérent d’augmentation potentielle des taux, assurez-vous de prévoir dans votre budget les augmentations potentielles de votre paiement hypothécaire, et ce, pendant toute la durée de votre prêt.

Si vous n'êtes toujours pas sûr du produit hypothécaire qui répond le mieux à vos besoins, il est bon de parler à un courtier hypothécaire. Les consultations sont gratuites, et vous repartirez avec des conseils d'experts, personnalisés pour vous.

Pour de plus amples renseignements, consultez ces pages utiles!

Consultez nos outils pour commencer

Centre d'éducation Ratehub.ca

  • Acheter

    Vous avez donc pris la décision d'acheter un nouveau logement! La première étape consiste à déterminer le montant que vous pouvez vous permettre de dépenser.

    lire davantage
  • Renouveller

    Si votre prêt hypothécaire actuel arrive à échéance dans les quatre mois, c'est maintenant que la plupart des prêteurs vous permettront d'entamer la procédure de renouvellement anticipé de votre prêt.

    lire davantage
  • Refinancer

    Lorsque vous décidez de refinancer ou non votre prêt hypothécaire actuel et de le remplacer par un nouveau, il y a quelques éléments importants à prendre en compte.

    lire davantage