1. Achat
  2. Choisir une Hypothèque

Hypothèque transférable et prise en charge

Que ce passe t’il lorsque vous achetez une propriété à l’aide d’une hypothèque avec un terme de 5 ans et que seulement 3 ans plus tard vous devez vendre? Cette situation se produit plus fréquemment que l’on ne le pense et se règle selon les trois options suivantes : vous pouvez résilier votre contrat hypothécaire, transférer le prêt ou faire une prise en charge sur votre hypothèque. Voici une description de chaque option avec leurs avantages et désavantages.

Résiliation Transférable Prise en charge
Description Rompre votre contrat hypothécaire Conserver votre contrat hypothécaire de départ (garder le taux hypothécaire et le terme qui s’y associe) et le transférer sur une nouvelle propriété Transférer votre contrat hypothécaire à l’acheteur de votre propriété
Quand les utiliser 1) Vous n’achetez pas une nouvelle propriété OU
2) Les taux hypothécaires en vigueurs sont beaucoup plus bas que le votre
Vous achetez une nouvelle propriété et en même temps vous vendez celle que vous avez déjà Vous n’achetez pas une nouvelle propriété et les taux en vigueur sont plus élevés que le votre
Désavantages Vous pourriez avoir à payer des frais de remboursement anticipé assez important Si vous avez un terme variable, transférer votre hypothèque ne pourra être possible 1) L’acheteur doit être d’accord
2) L’acheteur doit vous payer la différence entre le prix de vente et la balance du prêt
3) Vous êtes responsable pour les 12 premiers mois si l’acheteur manque un paiement

Votre première option est de résilier votre contrat hypothécaire et de payer des frais de remboursement anticipé qui peuvent être assez dispendieux. Vos deux autres options sont de soit, transférer votre prêt ou bien d’effectuer une prise en charge avec le nouvel acheteur de votre maison.


Transférer votre hypothèque

Transférer votre prêt hypothèque veut simplement dire que vous prenez votre terme et votre taux hypothécaire et vous le transférez d’une propriété à une autre. Vous pouvez seulement transférer votre hypothèque si vous vendez votre maison en même temps que vous achetez une nouvelle. Si vous avez besoin d’augmenter le montant de votre prêt pour couvrir la différence de prix entre les deux propriétés, vous pouvez simplement demander à votre prêteur de vous accomoder.

En plus de vous éviter de payer des frais de remboursement anticipé, transférer votre hypothèque est avantageux lorsque le taux que vous avez présentement est plus bas que celui sur le marché aujourd’hui. Ceci étant dit, si votre taux est plus élevé que celui disponible aujourd’hui, vous devez vérifier si payer les frais de pénalité pour remboursement anticipé en vaut la peine afin d’obtenir un meilleur taux par la suite.

Malheureusement, ce ne sont pas toutes les hypothèques qui sont transférables. Par exemple, la plupart des hypothèques à taux variable ne sont pas transférables. De plus, les prêteurs ne vous offrent que 30 à 120 jours pour effectuer le transfert, ce qui risque parfois d’être un délai trop court. En tenant compte de cela, il est important de prendre rendez–vous avec votre courtier hypothécaire avant même de partir à la recherche d’une nouvelle propriété pour évaluer les options qui s’offrent à vous.


Prise en charge de votre hypothèque

En choisissant l’option de prise en charge, vous (l’emprunteur) transférez simplement votre hypothèque à l’acheteur de votre propriété. Ce scénario est avantageux dans le cas où vous vendez une propriété sans en acheter une autre. De plus, si votre taux hypothécaire est bas et que les taux sont présentement à la hausse, permettre à un acheteur de prendre charge de votre hypothèque peut rendre votre offre encore plus alléchante.

Un point important que l’acheteur devra considérer est qu’il devra potentiellement payer la différence entre le prix de la maison et la balance à payer de l’hypothèque. Par exemple, s’il vous reste 200 000$ à rembourser sur votre hypothèque, mais vous désirez vendre votre maison au montant de 350 000$, l’acheteur prendra charge de l’hypothèque et vous remboursera la différence (350 000$ – 200 000$= 150 000$).

Lorsque qu’un acheteur désire prendre charge de votre hypothèque, il faut s’assurer: 1) Que l’acheteur est approuvé au financement, et 2) Que vous ne tenez plus aucune responsabilité vis––à––vis votre contrat hypothécaire. Même suite à la prise en charge de votre hypothèque par l’acheteur, le prêteur peut toujours vous tenir responsable du prêt si l’acheteur manque un paiement dans les 12 premiers mois. Seulement après que l’acheteur effectue 12 paiements consécutifs que vous êtes libre de toutes responsabilités.