1. Renouvellement

Demande de renouvellement hypothécaire refusée

Lorsque vient le temps de renouveler votre prêt hypothécaire pour un autre terme, vous aurez besoin de décider si vous aller continuer à faire affaire avec votre prêteur ou non. Malheureusement, cette décision ne repose pas toujours sur la meilleure offre reçue. Certains propriétaires se voient carrément refuser leur demande de renouvellement. Prenons donc le temps d’évaluer comment un tel refus aura un impact sur vos options de renouvellement hypothécaire.


Renouvellement hypothécaire refusé votre prêteur courant

Tant que vous avez respecté tous vos versements hypothécaires pendant toute la durée de votre prêt hypothécaire actuel, il n'y a aucune raison de croire que votre prêteur actuel refuserait votre demande de renouvellement. En fait, même s’il est préférable pour tous les propriétaires de magasiner leur renouvellement, l’avantage de demeurer avec votre créancier est d’éviter de passer à travers le processus d’approbation de nouveau. Si vous avez des inquiétudes face à ce processus, vaut mieux continuer de faire affaire avec le même créancier.

Votre prêteur actuel évaluera votre situation financière au moment du renouvellement (si vous avez accumulé plus de dettes que peut le permettre votre profil financier, si votre situation de travail a dégénérée, etc.). S’il juge que vous ne répondez plus à ses critères, il vous refusera un renouvellement.

Si vous avez perdu votre emploi ou bousillé votre côte de crédit, il serait préférable de rester avec votre prêteur lors du renouvellement parce qu'il n’aura pas besoin de vous requalifier.

Renouvellement hypothécaire refusé par un autre prêteur

Si votre prêteur actuel refuse le renouvellement de votre hypothèque ou si vous voulez simplement magasiner une meilleure offre avant de signer le renouvellement, vous pouvez contacter un autre prêteur. Enfin, il est certain qu’il est plus difficile d’obtenir un nouveau prêt puisqu’il faut encore une fois répondre aux critères d’approbation.

En fait, le nouveau prêteur ne sait rien d’autre à votre sujet (sauf quant au solde de votre hypothèque) et il aura besoin de vérifier vos revenus, si vous répondez à ses exigences en matière de crédit, etc. Si vous avez effectué des paiements en retard, que vous trainez un mauvais crédit ou que votre situation d’emploi est instable et vous avez peur d’être refusé, encore là mieux vaut continuer avec votre créancier actuel.


Que faire si votre demande de renouvellement hypothécaire est refusée ?

Il y a un protocole à suivre si vous vous voyez refuser votre demande de renouvellement hypothécaire:

  • Si un nouveau prêteur refuse votre demande de renouvellement, vous pouvez espérer que votre prêteur actuel accepte de continuer à vous financer.
  • Si le nouveau prêteur et votre prêteur actuel vous refusent le renouvellement, vous devrez parler aux prêteurs «B» (société de fiducie pour clients à mauvais crédits) .
  • Si votre crédit est trop mauvais, que même le prêteur « B » vous refuse. Il faudra évaluer si :
    1. a. vous voulez parler à un créancier privé, ou
    2. b. vous voulez vendre votre maison

Il est rare qu'une situation de renouvellement d'hypothèque se termine par la vente de votre maison, mais cela peut très bien arriver si vos finances bâtent de l’aile. N'oubliez pas que tant que vous effectuez vos versements hypothécaires à tous les mois, vous ne risquez pas d’avoir de difficultés à renouveler votre prêt hypothécaire.