Prêt hypothécaire après avoir déclarer faillite

Beaucoup de Canadiens croient qu'après avoir fait une déclaration de faillite, l'obtention d'un prêt hypothécaire est un exploit impossible à réaliser. Mais, cela est loin de la vérité. Il y a un certain nombre d' options de financement hypothécaire à la disposition de ceux qui ont déclaré faillite dans le passé.

Le critère principal qui déterminera quel prêteur fera affaire avec vous est votre côte de crédit ou pointage FICO. Ainsi, après la faillite, l'amélioration de votre score doit être une priorité. Si vous travailler avec diligence pour améliorer votre score, vos chances d'être approuvé par un prêteur traditionnel dans les deux premières années après avoir été décharger sont assez élevées.

Hypothèques après avoir fait faillite

Après la faillite, vous devriez obtenir une carte de crédit pour commencer la reconstruction de votre crédit. Prenez l'initiative de reconstruire votre historique de crédit avec un nouveau départ financier. Assurez-vous de respecter vos paiements mensuels et payez votre facture de carte de crédit à temps et si possible, dans son intégralité. En agissant de la sorte vous allez rebâtir votre crédit, et les prêteurs prendront cela considération lorsque vous allez faire la demander d'un prêt hypothécaire.


Prêteur hypothécaires à ceux qui ont fait failli

La plupart des prêteurs hypothécaires traditionnels devraient être en mesure de vous fournir une hypothèque deux ans après votre libération de faillite. Cela dit, la période de deux ans est à partir du moment où vous êtes libérés, et non pas à partir du moment où vous déclaré faillite.

Ainsi, 24 mois plus tard, vous pourriez potentiellement avoir le temps de reconstruire votre côte de crédit afin d'être dans une position où quelques prêteurs traditionnels examineront votre dossier. Si votre crédit n'est pas encore assez fort, consultez les prêteurs qui ont une expérience avec des clients avec un mauvais crédit.


Les propositions de consommateurs

Les propositions de consommateurs sont un moyen d'éviter la faillite grâce à la négociation d'un accord juridiquement avec vos créanciers. Plutôt que de déclarer faillite, vous pouvez proposer de payer une partie de chacune de vos dettes. Les personnes qui détiennent vos dettes doivent être d'accord, bien sûr.

Par exemple, disons que vous devez 50 000 $ répartis sur des cartes de crédit, des lignes de crédit, des prêts de voiture, et autres dettes. Vous avez actuellement un emploi et vous pouvez vous permettre de faire des paiements en partie, mais ne pouvez rembourser la totalité du montant.

Vous pouvez vous connecter avec un administrateur en proposition de consommateur qui va vous aider à établir votre proposition. Vous proposez de payer une somme mensuelle de, disons, 400 $ pour les 4 prochaines années, qui s'élèvera à 19 200 $. Chacun de vos créanciers voteront sur la proposition et si elles acceptent tous, à la fin de l'entente et de vos paiements, vous éliminez tous la dette à payer.

Pour que vos créanciers acceptent la proposition, vous devez offrir de payer plus que ce qu'ils auraient reçu si vous auriez déclaré faillite. Votre administrateur peut vous aider à estimer ce montant.

Si les créanciers acceptent votre proposition, votre crédit sera en bonne posture qu'une fois que vous les rembourser. A ce stade, votre crédit sera à un niveau raisonnable et aurait probablement passé dans l'intervalle des 600. 600 n'est pas un score de crédit énorme, cependant, il peut être suffisant pour les prêteurs d'hypothèques. Si votre côte de crédit n'est pas assez haute, alors votre meilleure option est de rentrer en contact avec un prêteur faisant affaire avec les clients de mauvais crédit ou un prêteur privé.


Documents les plus importants

Votre côte de crédit sera l'élément le plus important lorsque vous essayerez d'obtenir un prêt après une prêteur hypothécaire après avoir fait faillite. D'autres critères inclus:

  • Votre revenu
  • Ratio prêt valeur de la propriété
  • Valeur et état de la propriété
  • Autres éléments d'actif que vous pouvez avoir

Puisque votre côte de crédit est le principal facteur qui détermine si le prêteur voudra faire affaire avec vous, commencez à bâtir votre côte FICO dès que possible. Un prêteur traditionnel peut généralement vous offrir les taux hypothécaires les plus bas sur le marché afin que vous choisissez leurs services. Toutefois, si vous êtes refusé par les prêteurs traditionnels, vous avez toujours la possibilité de travailler avec d'autres prêteurs qui traitent spécifiquement avec des clients ayant un mauvais crédit. Votre dernière option est de faire affaire à un prêteur hypothécaire privé qui va évaluer votre cas sur une base individuelle et déterminera si vous êtes un bon client à prendre.