Que se passe-t-il si votre renouvellement d’hypothèque est refusé?

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch avril 5, 2018 / No Comments

Lorsque votre terme hypothécaire actuel expirera, vous devrez renouveler le solde impayé pour un autre terme. C’est un processus que vous répéterez probablement plusieurs fois jusqu’à ce que votre prêt hypothécaire soit remboursé en entier.

Juste avant l’expiration de votre mandat, votre prêteur actuel vous enverra une offre de renouvellement par la poste. L’offre comprend un nouveau taux hypothécaire plus un terme, généralement pour la même durée de votre terme actuel, ainsi qu’un feuillet que vous pouvez simplement signer pour accepter et renvoyer.
Bien que le processus soit conçu pour être pratique (mais il peut vous coûter à long terme, c’est pourquoi nous vous suggérons de changer de prêteur au moment du renouvellement), signer le formulaire ne signifie pas nécessairement que vous serez approuvé. Voici ce que vous pouvez faire si le renouvellement de votre prêt hypothécaire est refusé.

Commençons par regarder les deux scénarios différents que vous pourriez découvrir si le renouvellement de votre hypothèque est refusé – et les deux dépendent de la personne avec qui vous travaillez.

Voir les meilleurs taux hypothécaires disponibles

Comparez les taux hypothécaires fixe et variable disponible sur le marché.

Pourquoi vous pourriez être refusé par votre prêteur actuel

Si vous décidez de simplement renouveler avec votre prêteur présent, vous penseriez que le processus serait facile. La seule bonne raison de rester avec votre prêteur actuel est qu’il n’a pas besoin de vous requalifier (par exemple, déterminer vos ratios d’endettement). Habituellement, tant que vous avez effectué tous vos versement hypothécaires pendant votre terme, votre prêteur actuel n’a aucune raison de refuser votre demande de renouvellement d’hypothèque.

Cependant, même s’il n’a pas besoin de vous requalifier, votre prêteur examinera quand même votre situation financière actuelle (y compris votre pointage de crédit) et verra si vous avez accumulé plus de dettes que vous ne pouvez rembourser ou si votre situation professionnelle a changé pour le pire. Si votre prêteur actuel est préoccupé par n’importe quel aspect de vos finances, il peut décider de rejeter votre demande de renouvellement.

Pourquoi vous pourriez être refusé par un nouveau prêteur

Si votre prêteur actuel refuse de renouveler votre prêt hypothécaire, ou si vous voulez simplement magasiner pour un meilleur accord que celui qu’il vous a donné, vous pouvez essayer de renouveler votre prêt hypothécaire avec un nouveau prêteur (vous pouvez communiquer avec un courtier hypothécaire ou un agent hypothécaire pour vous aider à trouver un nouveau prêteur). Malheureusement, vos chances d’être rejeté par un nouveau prêteur sont plus élevées que si vous restez avec votre prêteur actuel pour une raison: Vous devez soumettre une nouvelle demande de prêt hypothécaire avec votre renouvellement.

Parce que le nouveau prêteur ne connait rien sur votre situation financière, autre que le solde impayé de votre hypothèque (qu’il ne connaîtra qu’après avoir consulté le bulletin de renouvellement fourni par votre prêteur actuel), il devra vérifier vos revenus et s’assurer que vous qualifiez les exigences de crédit avant d’approuver votre demande.

Si vous craignez d’être refusé par un nouveau prêteur – peut-être parce que vous avez déjà manqué des paiements hypothécaires ou endommagé votre pointage de crédit – votre pari le plus sûr est de rester avec votre prêteur actuel car il n’a pas besoin de vous requalifier.

Que faire si vous avez été refusé

Si vous avez essayé de magasiner pour une meilleure offre et vous avez été refusé par un nouveau prêteur, la première chose que vous devez faire est de parler à votre prêteur actuel et voir s’il va renouveler votre prêt hypothécaire. Si le nouveau prêteur potentiel et votre prêteur actuel refusent de renouveler votre prêt hypothécaire, vous devrez envisager d’autres options.

Si votre hypothèque d’origine était auprès d’un prêteur « A » – une banque ou une coopérative de crédit – alors vous pouvez parler aux prêteurs « B » à propos de votre situation. Les prêteurs « B » sont généralement des sociétés de fiducie et des prêteurs institutionnels de mauvais crédit qui peuvent travailler avec les personnes qui possèdent une dette ou un crédit qui leurs empêchent l’admissibilité auprès des préteurs « A ».

Toutefois, si votre pointage de crédit est extrêmement faible, vous pouvez être refusé par un prêteur « B », auquel cas vous avez deux options finales: Parler à un prêteur privé ou vendre votre maison.

Bien qu’il soit rare qu’un processus de renouvellement d’une hypothèque atteigne le point où vous devriez vendre votre maison, cela peut se produire si votre situation financière changeait de manière dramatique pour le pire. C’est pourquoi il est si important d’effectuer vos paiements hypothécaires mensuels et de maintenir un bon pointage de crédit. En faisant cela, vous ne devriez jamais rencontrer de problème en essayant de renouveler votre prêt hypothécaire pour un autre terme auprès de votre prêteur actuel.