Les Obstacles Financiers que les Jeunes Canadiens Confrontent et Comment les Surmonter

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch août 24, 2018 / No Comments

Les Jeux Olympiques sont tout un spectacle; il n’y a rien qui compare à regarder des athlètes de classe mondiale effectuer des exploits physiques que nous simples mortels ne peuvent que rêver d’essayer. Un événement particulièrement excitant, de l’avis de cet écrivain, est les haies. C’est aussi un des évènements les plus stressant à regarder; un léger faux pas et la course est presque perdue.

Une course de haies est une allégorie appropriée pour la gestion de vos finances – chaque haie représente un pas vers la liberté financière. Trébucher sur une et votre course s’étend. Le plus vous manquez, le plus c’est difficile de rattraper.

La bonne nouvelle, cependant, est que la gestion de vos finances ressemble plus à un marathon qu’un sprint. Vous avez la garantie de faire des erreurs et, contrairement aux haies, ces erreurs ne vous coûteront pas une médaille olympique.

Malgré ça, il est important de surmonter les haies financières pour atteindre la ligne d’arrivée. Il est plus facile de surmonter les obstacles lorsque vous avez planifié.
Alors, quels sont les obstacles financiers typiques et comment les surmonter?

Rembourser une dette

Il n’y a peut-être pas d’écueil financier plus important que de s’endetter trop profondément. En utilisant la métaphore des haies, manquer un paiement est comme manquer une haie; ça vous met derrière et vous oblige à travailler beaucoup plus fort pour rattraper.
Surtout quand il s’agit de la dette de carte de crédit. Jetons un coup d’œil à quelques calculs pour voir ce qui arrive si vous ne gérez pas votre dette de carte de crédit correctement au long terme.

Si vous avez un solde de, disons, 5,000$, vos paiements mensuels minimums seraient probablement de 3% (150$). Payer cette dette serait considéré comme un obstacle financier. Cependant, le paiement minimum ne vous permettra pas de réduire la duration de votre dette, ce qui vous coûtera beaucoup d’intérêt. Et c’est de l’argent qui pourrait être mieux dépensé ailleurs.
En utilisant notre exemple – et en supposant des paiements mensuels minimum de 150$ – il faudrait 50 mois pour le rembourser. Selon un calculateur de dette sur debt.ca, en plus du principe de 5,000$, vous paierez également 2,357.06$ d’intérêt pour un coût total de la dette de 7,357.06 $. Manquez des paiements et vous pourriez non seulement prolonger le temps nécessaire pour rembourser la dette, mais aussi payer plus d’intérêt.

Donc, pour surmonter cet obstacle financier, vous aurez besoin d’un plan. On continuera sur cette note plus tard.

Les économies

En plus de rembourser la dette, la création d’économies substantives – à long terme et à court terme – cause des obstacles financiers supplémentaires. Vous voudrez peut-être acheter une maison un jour et, bien sûr, prendre une retraite confortable. Ce sont des objectifs d’épargne à long terme et besoin d’un compte d’épargne.

Vous voulez un meilleur compte d’épargne?

Comparez les comptes d’épargne

Vous souhaitez également vous protéger en cas d’urgence ou de perte d’emploi. Pour ce faire, vous devrez constituer un fonds d’urgence substantiel (la règle générale est d’économiser 3 à 6 mois de revenu).

Les deux stratégies devraient faire partie de votre plan financier (avec le fonds d’urgence en priorité). Mais comment commencez-vous, surtout en tant que jeune Canadien occupant un poste de niveau débutant?

Vivre d’une paye à l’autre

Nous avons examiné deux obstacles financiers principaux. Ils semblent insurmontables pour plusieurs jeunes Canadiens qui viennent de commencer un nouvel emploi.
Nous avons (probablement) tous été là. Après avoir été diplômé de l’université, vous êtes frais et prêt à faire fortune dans un domaine que vous avez investi quatre ans et plus de 25,000$. Puis, la réalité s’installe.

Vous réalisez que votre diplôme ne vous donnera pas un travail très lucratif où vous pourrez changer le monde instantanément comme vous imaginiez. Donc, vous prenez un travail de bureau de niveau débutant et patientez jusqu’à votre opportunité de percer.

Et même si vous avez la chance d’obtenir un emploi dans votre domaine de prédilection, le salaire de base ne couvrira probablement que le loyer (partagé avec un colocataire ou deux), les bières du week-end et le dîner Kraft. Je ne parle pas d’expérience ici. OK, peut-être que j’en ai.

Mais, je m’égare.

Alors, vous êtes dans la vingtaine et finalement indépendant – mais pas financièrement. Après les factures et le peu que vous avez pour socialiser, vous trouvez que toutes les deux semaines deviennent une course contre votre dernier chèque de paie. Oublie les économies. Cela peut être frustrant. Surtout si vous devez rembourser une dette et voulez économiser de l’argent en même temps.

Que faire? Un budget, bien sûr.

La budgétisation traditionnelle peut être plate, difficile et décourageant. Elle offre souvent des allocations fixes pour chaque dépense; 20 $ par mois pour les habits, 15 $ par mois pour le café, 100 $ pour les restos, etc.

Le problème est que 20 $ par mois ne couvrira pas les nouveaux pantalons de travail que vous nécessitez et payer plus que vous aviez planifié peut être déconcertant. Cela conduit souvent à cicle négatif de dépense pour vous consoler.

Essayez plutôt ce budget simple, que j’ai emprunté de l’expert financier Shannon Lee Simmons (Je vais vous donner une version simplifié des conseils de budgétisation qu’elle offre. Jetez un coup d’œil à son livre « Worry-Free Money » pour plus de détails sur la budgétisation et d’autres conseils financiers). Supposons que vous recevez des paiements deux fois par mois, ce qui équivaut à 24 chèques de paie par an.

D’abord, déterminez combien vous faites par mois après les impôts.

Pour ce contexte, disons que c’est 2,600$.

Calculez vos dépenses fixes. Cela comprend vos frais de logement (loyer ou hypothèque), les abonnements mensuels, les paiements de dette, les paiements de voiture, le téléphone et l’Internet, et toutes les autres dépenses mensuelles que vous avez. Supposons que vos dépenses fixes sont de 1,100$.

Ensuite, calculez ce que vous voulez économiser pour des économies importantes à long terme (comme une maison ou la retraite) et pour des économies à court terme (votre prochain voyage ou une nouvelle télé – n’importe quoi qui nécessite de la planification pour l’acheter). Disons 500$ et 100$ respectivement.

Avec ces trois dépenses calculées, vous pouvez savoir ce qui vous reste à dépenser. Dans ce cas-ci, ce serait 900$ par mois ou 450$ toutes les deux semaines.

C’est 900$ par mois que vous pouvez maintenant dépenser sans souci parce que vous avez établi vos obligations financières et vos objectifs. Dépensez-le sur ce que vous aimez et ne vous sentez pas coupable. Mais, soyez sûr de respecter votre limite stricte.

Et, mieux encore, un budget comme celui-ci vous permettra de sortir du cycle de vie d’une paie à l’autre.

Jouez avec quelques calculs; Utilisez la calculatrice de dette dès que possible pour établir un plan. Déterminez ce que vous devez dépenser sur vos dettes et ce que vous aimeriez conscrer à l’avenir. Répondez d’abord sur ces obstacles – pour que vous puissiez avancer dans la course – et utilisez le reste de vos gains pour profiter de la vie.