Les CPG dans les REEE

De nombreux investisseurs novices ignorent qu’ils peuvent acheter et détenir des Certificats de placement garanti (CPG) dans des comptes non enregistrés et enregistrés. Les comptes non enregistrés sont des comptes d'épargne ordinaires, dans lesquels vous devez payer des impôts sur tout revenu d’intérêts. Les comptes enregistrés, cependant, sont des régimes d'épargne libres d’impôt, mis en place par le gouvernement. Ils comprennent les REER, les CELI, les REEI et les Régimes enregistrés d'épargne-études (REEE).

Les REEE sont un outil utilisé pour épargner en vue des futurs besoins d'éducation postsecondaire. Voici une explication rapide du fonctionnement des REEE.


Qu’est-ce qu’un REEE?

Les REEE sont des comptes d'épargne d’études postsecondaires approuvés par le gouvernement. Ces comptes sont généralement ouverts par les parents, en prévision des futures dépenses d’études de leurs enfants (notamment les frais de scolarité). Pour les REEE ouverts depuis 2007, il n’y a pas de limite annuelle, mais il y a un plafond de cotisation total à vie de 50 000 $. Le gouvernement fédéral et certains gouvernements provinciaux offrent des subventions pour favoriser l’augmentation des cotisations des REEE. Ces subventions ne sont pas inclues dans la limite de 50 000 $, ce qui signifie que vous pourrez potentiellement avoir encore plus d’économies lorsque vos enfants seront prêts à aller à l'école.

Les REEE peuvent être ouverts par le biais de la plupart des institutions financières et peuvent contenir un large éventail de placements, tels que des actions, des obligations et des CPG. La plupart des REEE peuvent rester ouverts pendant un maximum de 35 ans.


Avantages de détenir des CPG dans vos REEE

Il existe deux avantages majeurs de détenir des CPG dans les REEE de vos enfants :

  1. Le capital est garanti. Parce que votre capital se trouve dans un CPG, vous savez qu’il vous sera remboursé, ce qui en fait un investissement sûr.
  2. L’argent fructifie en franchise d’impôt. De la même manière qu’avec des CPG dans un REER ou un CELI, , les revenus d’intérêts ne sont pas imposés tant qu’ils restent dans le compte REEE. Et même lorsque des fonds sont retirés du REEE, seuls les gains en capital, les revenus d’intérêts et les subventions publiques sont imposés - pas les montants initiaux des cotisations. Une chose à garder à l’esprit est que le bénéficiaire du REEE doit payer l’impôt lorsqu’il reçoit l’argent pour les frais d’études. Parce que de nombreux étudiants ont peu ou pas de revenus, l’impôt à payer sur les versements de REEE (le cas échéant) ne peut être que nominal.

Dans les premiers stades d’un REEE, la croissance du capital d’apport est probablement une priorité. Il est donc logique d’investir la majorité du compte dans des titres boursiers (comme les actions). Mais à mesure que les études postsecondaires approchent, il est nécessaire de penser à la préservation du capital. C’est le moment idéal pour acheter des CPG dans des REEE.

Comparez les taux des CPG

Saviez-vous que les institutions qui proposent les meilleurs taux de CPG ne sont pas forcément les grandes banques? Utilisez notre outil pour trouver les meilleurs taux de CPG des fournisseurs au Canada.


Étude de cas : Le moment opportun pour investir dans des CPG de REEE

Hélène et Michel ont ouvert un REEE pour leur fils Denis il y a 10 ans. Denis a maintenant 15 ans et ira à l’université à l'âge de 18 ans. La valeur totale de son REEE est de 40 000 $, et Hélène et Michel veulent en investir la moitié (20 000 $) dans un CPG. Ils envisagent deux options : un CPG non rachetable de 3 ans à 1,50 % d’intérêts composés ou un CPG lié au marché de 3 ans lié à l’indice de la Bourse de Toronto (TSX).

Que rapportera le REEE de Denis dans les trois scénarios suivants?

  1. Hélène et Michel choisissent le CPG non rachetable de 3 ans à 1,50 % d’intérêts composés
  2. Hélène et Michel choisissent le CPG lié au marché, et l’indice TSX augmente de 20 % en 3 ans
  3. Hélène et Michel choisissent le CPG lié au marché, et l’indice TSX baisse de 10 % en 3 ans

Scénario 1 : CPG non rachetable de 3 ans à 1,50 %

Année Capital de début Intérêts gagnés Capital de fin
1 20 000 $ 300 $ 20 300 $
2 20 300 $ 304,50 $ 20 604,50 $
3 20 604,50 $ 309,06 $ 20 913,56 $
Totaux 913,56 $ 20 913,56 $

Scénario 2 : CPG lié au marché, et l’indice TSX augmente de 20 % en 3 ans

Année Capital de début Intérêts gagnés Capital de fin
1 20 000 $ 0 $ 20 000 $
2 20 000 $ 0 $ 20 000 $
3 20 000 $ 4 000 $ * 24 000 $
Totaux 4 000 $ 24 000 $

* Le montant de 4 000 $ est calculé en multipliant le capital (20 000 $) par 20 %.

Scénario 3 : CPG lié au marché, et l’indice TSX baisse de 10 % en 3 ans

Année Capital de début Intérêts gagnés Capital de fin
1 20 000 $ 0 $ 20 000 $
2 20 000 $ 0 $ 20 000 $
3 20 000 $ 0 $ 20 000 $
Totaux 0 $ 20 000 $

Dans le scénario 1, le CPG non rachetable à 1,50 % a payé un total de 913,56 $ d’intérêts. Le scénario 2, dans lequel les parents de Denis ont acheté un CPG lié au marché et que le marché a augmenté de 20 % en trois ans, a rapporté 4 000 $ d’intérêts. Et malheureusement, dans le scénario 3 la chute du marché des actions n’a rapporté aucun intérêt.

La décision d’ajouter un CPG lié au marché à un REEE dépend du profil de risque de l’investisseur. Pour ceux qui sont à l’aise avec la possibilité de ne rien gagner pendant la durée du CPG, un CPG lié au marché peut être approprié. Cependant, si gagner un minimum d’intérêts est une priorité, un CPG traditionnel est une meilleure option.

Les REEE sont un excellent moyen d'épargner pour les futurs besoins postsecondaires de votre enfant. Non seulement un CPG admissible à un REEE vous permet d’avoir votre capital garanti, mais en plus les intérêts sont libres d’impôt.