Qu’est-ce qu’un compte chèques?

L’argent est un langage universel; nous sommes toutes et tous habitués à l’utiliser au quotidien. Nous gagnons de l’argent, nous l’utilisons pour payer des factures et des dépenses, et nous pouvons facilement le convertir en d’autres devises pour l’utiliser ailleurs dans le monde. Pour garder une trace de l’argent gagné et dépensé, la plupart des Canadiens ont au moins un compte chèques dans une institution financière. Voici quelques informations utiles sur le fonctionnement des comptes chèques, les frais qui y sont associés et les méthodes pour choisir un compte qui répond à vos besoins.

Vous souhaitez trouver le meilleur compte chèques pour vos usages?

Comparez-les tous sur Ratehub.ca


Qu’est-ce qu’un compte chèques?

Les comptes chèques font partie des comptes bancaires transactionnels les plus élémentaires proposés par les banques, les coopérative de crédit et les petits prêteurs. Les comptes chèques sont généralement destinés à servir de compte de transactions. Par exemple, la plupart des gens déposent leurs chèques de paie dans un compte chèques, puis ils paient leurs achats et factures de carte de crédit avec l’argent disponible dans le compte.

L’argent disponible dans votre compte chèques est généralement votre actif le plus liquide, car il peut être retiré à tout moment sans pénalité1. En échange de cet avantage de liquidité, les comptes chèques offrent généralement peu ou pas d’intérêts sur les dépôts. Au Canada, les montants déposés sont protégés par l’assurance de la SADC jusqu'à 100 000 $.


Quels sont les différents types de comptes chèques?

Un compte chèques ordinaire est assujetti à des frais mensuels minimes liés à l’utilisation du compte, et vous êtes généralement limité(e) à un certain nombre de transactions chaque mois. En règle générale, plus les frais mensuels sont bas, plus le nombre de transactions comprises est restreint. Vous pouvez dépasser le nombre de transactions comprises, mais vous devrez alors payer des frais pour chaque transaction supplémentaire.

Si vous ne souhaitez pas être limité(e) par le nombre de transactions que vous pouvez effectuer chaque mois, vous pouvez faire le choix d’un compte chèques illimité. Selon le prêteur, un compte chèques illimité peut être assorti de frais mensuels plus élevés (de 12 à 15 $). Certains prêteurs offrent également des comptes chèques sans frais qui incluent un nombre illimité de transactions.

Enfin, de nombreux prêteurs offrent aussi des comptes chèques en dollars américains, ce qui vous permet de déposer et de retirer des fonds en dollars US. Ces comptes sont une solution idéale si vous voyagez souvent aux États-Unis, car vous n’avez pas à vous soucier de constamment échanger des fonds lors de vos déplacements.

Quels types de transactions est-il possible d’effectuer avec un compte chèques?

Vous pouvez effectuer de nombreuses transactions avec votre compte chèques, notamment :

  • des dépôts (argent et chèques);
  • des retraits (aux guichets automatiques, aux guichets bancaires, dans les magasins, etc.);
  • Des paiements ponctuels pour des biens et des services (épicerie, vêtements, nourriture, etc.)
  • des paiements de factures;
  • des paiements préautorisés (assurance, hypothèque, loyer, services publics, etc.);
  • Des virements (entre deux détenteurs de comptes de la même institution)
  • Des virements de fonds par courriel entre deux détenteurs de comptes de différentes institutions financières (envois et réceptions)

Récapitulatif des frais des comptes chèques

Selon le compte chèques que vous choisissez et la manière dont vous l’utilisez, vous devrez peut-être payer un certain nombre de frais minimes. Ceux-ci comprennent :

Frais Quelle est la nature de ces frais? Quel est le montant de ces frais?
Frais mensuels2 Pour utiliser certains comptes chèques, vous devrez peut-être payer des frais mensuels à l’établissement prêteur. Généralement, ces frais peuvent s’élever entre 3,95 $ et 14,95 $ par mois. Mais il existe aussi des comptes chèques sans frais qui sont exempts de frais mensuels et des comptes chèques illimités dont les frais mensuels commencent à 30 $.
Frais de transactions supplémentaires Si vous avez un nombre limité de transactions incluses avec votre compte chèques, des frais peuvent être facturés pour chaque transaction supplémentaire dépassant la limite. Généralement, 1 $ par transaction supplémentaire.
Frais des virements de fonds par courriel La réception de fonds par courriel est gratuite, mais pour envoyer de l’argent à quelqu’un par courriel vous devrez payer des frais. Généralement, 1 à 2 $ par transaction.
Retraits aux guichets automatiques d’autres prêteurs Lorsque vous retirez de l’argent depuis les guichets automatiques d’autres prêteurs (autres que ceux de votre banque), vous devez en général payer des frais. Généralement, 1,50 à 2,50 $ par transaction.
Frais de relevés mensuels Pour encourager davantage de clients à passer au format numérique, de nombreux établissements financiers font payer des frais pour l’envoi par la poste d’une copie de votre relevé mensuel. Généralement, 2 à 5 $ par mois.
Frais de relevés provisoires Si vous souhaitez obtenir un relevé à tout moment du mois, vous devrez en faire la demande auprès d’un caissier et payer des frais d’édition. Généralement, 2 à 5 $ par mois.
Frais de commandes de chéquiers Si vous souhaitez commander un carnet de chèques lié à votre compte chèques, vous devrez payer votre institution prêteuse pour que ceux-ci soient imprimés et envoyés par la poste. Les frais varient d’un prêteur à l’autre et peuvent être coûteux. Dans certains cas, les frais peuvent s’élever à 1 $ par chèque, soit 50 $ pour un carnet de 50 chèques.
Frais de chèques sans provision Si quelqu’un encaisse un chèque que vous avez émis mais que vous n’avez pas assez d’argent dans votre compte chèques, votre banque vous fera payer des frais de chèque sans provision. 45 $ par transaction dans la plupart des établissements.

Protection contre les découverts des comptes chèques

L’un des frais supplémentaires qu’il est important de prendre en considération est la protection contre les découverts. Si vous êtes préoccupé(e) par l’éventualité d’un solde insuffisant sur votre compte chèques et que vous voulez éviter les frais liés à une insuffisance de fonds et les chèques retournés, la protection contre les découverts peut vous être utile. De quelle manière? Deux types de protections sont disponibles selon votre situation.

Le premier niveau de protection contre les découverts offre une couverture « standard ». Si vous pensez avoir besoin d’un découvert au moins une fois par mois, il vous suffit de payer un petit supplément mensuel (généralement de 4 à 5 $) pour bénéficier d’une sécurité supplémentaire sur votre compte. Vous évitez ainsi le risque d’avoir à payer des frais de découvert liés à un solde insuffisant.

Le deuxième niveau de protection est destiné à ceux qui pensent avoir besoin d’un découvert de manière « occasionnelle ». Ce niveau de protection n’est pas assujetti à des frais mensuels, mais vous devez généralement payer des frais supplémentaires pour chaque jour de solde négatif. Prenons comme exemple le cas d’un prêteur qui fait payer un client 5 $ par jour pour un découvert :

Jours Transactions Montants Solde
1 Dépôts de paie 1 000 $ 1 000 $
5 Paiements préautorisés 500 $ 500 $
9 Achats 400 $ 100 $
10 Achats 200 $ -100 $
11 Frais de découvert 5 $ -105 $
12 Frais de découvert 5 $ -110 $
13 Frais de découvert 5 $ -115 $
14 Frais de découvert 5 $ -120 $
15 Dépôts de paie 1 000 $ 880 $

Si le client avait plutôt choisi d’acheter une protection contre les découverts « standard », il n’aurait payé pour les 4 jours de découvert que 4 à 5 $ au lieu de 20 $.

Comment choisir le compte chèques le mieux adapté à vos besoins

Avant de commencer à utiliser notre outil de comparaison des comptes chèques, il est important d’identifier vos habitudes bancaires actuelles et d’estimer le nombre de transactions que vous effectuerez chaque mois. Posez-vous simplement ces questions :

  • Comment effectuez-vous vos transactions bancaires : principalement en ligne ou assisté(e) par un caissier? Si vous effectuez principalement des transactions assistées par un caissier, vérifiez les heures d’ouverture de la banque (certaines banques ont des plages horaires plus pratiques que d’autres). Si vous effectuez principalement des transactions en ligne, vérifiez si votre prêteur dispose d’une application mobile.
  • À quelle fréquence retirez-vous de l’argent d’un guichet automatique? Si vous le faites régulièrement, tentez de trouver un prêteur qui a des guichets automatiques à proximité de votre domicile, de votre bureau, etc.
  • Posez-vous maintenant la question suivante : Combien de transactions effectuez-vous au cours d’un mois normal? Si vous utilisez rarement votre compte chèques, vous pouvez opter pour un compte chèques ordinaire. Toutefois, si vous avez besoin d’un compte chèques illimité, attendez-vous à des frais mensuels plus élevés - ou optez plutôt pour un compte chèques sans frais. Souvenez-vous que si vous optez pour un compte ordinaire et que vous effectuez plus de transactions que le nombre autorisé, vous devrez payer des frais pour chaque transaction supplémentaire - et le total des frais peut vite grimper!
  • Une fois que vous connaissez les réponses à ces questions, commencez à comparer les comptes chèques jusqu'à ce que vous trouviez celui qui correspond à vos besoins. Profitez-en pour comparer les frais mensuels et les autres frais transactionnels énumérés ci-dessus, et assurerez-vous d’obtenir l’offre la plus adaptée à vos besoins.


Notes et Commentaires

  1. sauf si vous dépassez votre limite de transactions mensuelles
  2. Certains prêteurs annulent les frais mensuels si vous maintenez un solde minimum (le montant est déterminé à leur discrétion).