Que se passe-t-il si les taux hypothécaires changent pendant l’achat d’une maison ?

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch janvier 2, 2017 / No Comments

Idéalement, le cheminement vers l’achat d’une maison commence par obtenir le meilleur taux hypothécaire. Si cela dépendait seulement de nous, nous serions en mesure de passer autant de temps que nous le souhaitons à la recherche de la maison parfaite tout en sachant que les taux hypothécaires n’augmenteront pas dans l’intervalle. Mais que se passe-t-il si les taux hypothécaires changent ?

Si les taux diminuent, vous avez de la chance. Par contre, si les taux hypothécaires augmentent et que vous êtes à peine admissible pour un prêt hypothécaire, cela pourrait rendre l’obtention de la maison que vous prévoyez acheter un peu plus difficile.

L’un des principaux avantages d’obtenir une pré-approbation de prêt hypothécaire est de sécuriser les meilleurs taux actuels. Nous allons jeter un œil à ce qui se passerait si les taux hypothécaires changent à travers deux scénarios.

Scénario #1 : Acheter une maison sans pré-approbation

Supposons que vous allez acheter une maison de 625 000 $ avec une mise de fonds de 125 000 $, vous obtenez un taux hypothécaire fixe de cinq ans à 2,33% et choisissez une période d’amortissement de 25 ans. Vos paiements mensuels seront de 2 198 $. Mais si les taux augmentent à 2,53%, soit de 0,20 %, votre mensualité passe à 2 247 $. Chaque année, les intérêts supplémentaires que vous paierez s’élèveront à environ 588 $. Sur cinq ans, cela s’élève à 2 940 $. À ce stade, une autre option que vous pourriez avoir est d’essayer de trouver un prêteur hypothécaire qui va vous approuver à un taux inférieur.

Bien qu’il soit difficile de déterminer quand les taux vont changer, certains économistes prévoient une augmentation en 2017.  Dès lors que l’obtention d’une pré-approbation hypothécaire est un processus gratuit et facile, vous n’avez rien à perdre lorsque vous sécurisez votre taux.

Scénario #2 : obtenir une autorisation préalable pour une hypothèque à taux variable

Si vous êtes pré-approuvé pour une hypothèque à taux variable, gardez à l’esprit que le taux n’est pas garanti si jamais le taux préférentiel augmente. Ce qui est garanti est votre rabais sur le taux préférentiel si le prêteur réduit la remise pour tous les emprunteurs.

Nous allons regarder un exemple de combien en plus vous aurez à payer si le taux préférentiel change alors que vous êtes en plein processus d’achat d’une maison. Le taux préférentiel actuel est de 2,70%. Si la remise est prime moins 0.65%, votre taux sera 2.05% (2.70% -0.65%). Prenant la même hypothèque de l’exemple précédent, mais à un taux de 2,05%, vos paiements hypothécaires mensuels seront de 2 129 $.

Mais si le taux préférentiel s’élève à 3%, l’escompte baisse à prime moins 0,35%, et que vous avez été pré-approuvé pour un prêt hypothécaire, vous obtenez toujours la réduction du taux préférentiel moins 0,65%. Dans ce cas, votre taux est de 2,35% (3% -0,65%) et votre paiement hypothécaire mensuel passerait à 2 203 $.

Malheureusement, avec un prêt hypothécaire à taux variable, si le taux préférentiel augmente, vous ne pourrez rien y faire. Toutefois, puisque vous avez été pré-approuvé, vous ferez des économies parce que la réduction a chuté à prime moins 0,35%. Si vous n’aviez pas été pré-approuvé, votre taux hypothécaire aurait été de 2,65% (3%-0,35%) et votre paiement hypothécaire mensuel aurait été de 2 277 $. Sur cinq ans, cela représente des économies de 4 440$.

En conclusion

Si les taux augmentent pendant que vous cherchez à acheter une maison, être pré-approuvé pour une hypothèque à taux fixe vous protégera de l’augmentation des taux. Bien que l’obtention d’une pré-approbation d’un prêt hypothécaire à un taux variable ne vous protégera pas de la hausse des taux, il vous permettra de garder la remise aux taux préférentiel dans le cas où le prêteur réduit le rabais.