Acheter une maison l’hiver : trucs et conseils

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch janvier 11, 2016 / No Comments

 

En partenariat avec Promutuel Assurance maison

Acheter une propriété durant l’hiver modifie beaucoup l’approche, particulièrement pour ce qui est de l’inspection. On n’achète pas une maison en hiver comme on achète une maison en été, pourrions-nous dire. Malgré les défis liés à l’inspection, l’hiver vous donne l’occasion d’observer des éléments impossibles à vérifier pendant la saison estivale. Voici quelques trucs et conseils à cet égard !

Isolation et courants d’air

Visiter une maison en hiver comporte un avantage très important : vous serez en mesure d’évaluer de façon fiable le niveau d’isolation ainsi que de détecter les courants d’air ou la perte de chaleur. Portez une attention particulière à la présence de buée dans les fenêtres, de courants d’air au bas des portes et des fenêtres ainsi que d’air froid autour des sorties d’air, par exemple les sorties de sécheuse ou la hotte de cuisine. Vous pouvez aussi passer votre main près des prises de courant électrique et dans les armoires afin de vérifier la présence d’air plus froid.

La toiture et le grenier représentent aussi des points importants de perte de chaleur. Un grenier mal isolé aura tendance à faire fondre la neige du toit, laquelle se transformera en glace sur les avant-toits et les gouttières. Notez que cette glace peut causer des infiltrations d’eau au printemps.

Stabilité des fondations et des installations annexes

Les fondations ont tendance à bouger l’hiver.  Il est alors intéressant de passer en revue l’état des fondations, car ces dernières ont un impact important sur l’ensemble de la structure d’un immeuble. Vérifiez la présence de fissures sur les murs ou de portes qui ne ferment pas bien. Les installations annexes, telles que le balcon, la piscine, le cabanon ou, même, les agrandissements, doivent aussi faire l’objet d’une inspection.

Le terrain et la devanture

Malgré le couvert neigeux, vous serez tout de même en mesure de vous faire une tête sur l’état du terrain et de l’aménagement paysager. Demandez un maximum de photos aux vendeurs et n’hésitez pas à parcourir le terrain. Vous pouvez aussi demander à déneiger certains éléments clés lors de votre visite.

Inspection au printemps

En ce qui a trait à l’inspection de la maison par un professionnel, il est recommandé, si possible, de la retarder au printemps, lorsque la neige est fondue. Vous pourrez du même coup vérifier l’étanchéité de la maison, laquelle permet d’éviter les infiltrations d’eau, et l’efficacité du drainage.

En conclusion, n’hésitez pas à visiter une propriété durant l’hiver, surtout si vous envisagez de déménager au début de l’été !