Dépenses à l’achat : l’hypothèque, les taxes, l’assurance et bien d’autres !

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch mars 24, 2015 / No Comments

En partenariat avec Promutuel Assurance, nous vous présentons une nouvelle série d’articles sur l’assurance dans le contexte de l’achat d’une nouvelle propriété. Souvent oubliée, l’assurance demeure un aspect important du processus d’achat, au même titre que le fait de trouver la meilleure hypothèque.

Afin de faire les bons choix, nous vous proposerons, dans les prochains articles, quelques trucs et astuces simples et pratiques.

Acheter une nouvelle propriété apporte son lot de joies et de plaisirs, mais aussi de dépenses ! Afin de bien prévoir ces « à-côtés », voici une liste des dépenses les plus communes à inclure dans votre budget.

Lors de l’achat d’une propriété

  1. Les frais d’inspection

L’inspection de votre future propriété par un inspecteur en bâtiment certifié est fortement recommandée. En plus de vous donner l’heure juste sur l’état du bâtiment, l’inspecteur pourra en quelque sorte vous protéger des défauts plus difficiles à détecter. La promesse d’achat est d’ailleurs presque toujours conditionnelle à l’inspection du bâtiment.

  1. Les frais d’évaluation

Dans certains cas, votre assureur peut vous demander une évaluation de la valeur de reconstruction de la propriété. Cela peut survenir lorsque la valeur de la propriété est importante ou implique un haut niveau de risque. Comme pour l’inspection, c’est un évaluateur professionnel en assurance qui doit fournir une évaluation technique.

Lors de la signature de l’acte de vente

  1. Les frais de notaire

Sur le site Éducaloi, on trouve l’information suivante : « Une hypothèque immobilière doit être créée dans un acte notarié en minute, c’est-à-dire par un notaire. L’acte qui crée l’hypothèque immobilière doit décrire le bien hypothéqué et préciser le montant d’argent sur lequel porte l’hypothèque. » Vous devez donc non seulement passer chez le notaire pour la vente, mais aussi pour l’hypothèque. Les frais dépendront de plusieurs facteurs, dont le type de bâtiment acheté, le nombre d’acheteurs et le nombre de logements.

  1. Les taxes

Trois taxes de base sont à prévoir lors de la signature, soit la taxe de bienvenue émise par la Ville pour couvrir les frais de mutation, la taxe municipale ainsi que la taxe scolaire. Dans le cas d’un emprunt hypothécaire assuré par la SCHL, une quatrième taxe de 9 % s’ajoute. Enfin, pour une propriété neuve, vous devez payer la TPS et la TVQ. Comme les méthodes de taxation varient pour chacune des taxes, il est recommandé de faire appel à un professionnel.

  1. Les assurances

S’il s’agit d’un premier achat, n’oubliez pas que vous devez assurer, en plus de vos biens personnels, le bâtiment lui-même. Une assurance pour votre maison ou votre copropriété doit donc être prise en considération dans les dépenses liées à l’achat. De plus, même si vous prévoyez faire des rénovations et emménager plus tard, votre assurance habitation doit entrer en vigueur dès la prise de possession.

  1. Les frais de copropriété

Dans le cas d’achat d’une copropriété, vous devrez acquitter des frais, par exemple pour l’entretien des espaces communs, pour certaines assurances et pour des frais liés à la tonte du gazon ou le déneigement.

Et le déménagement !

N’oubliez pas les dépenses relatives au déménagement. Que vous soyez nouvellement propriétaire ou que changiez d’appartement, vous aurez toujours à assumer certains frais de déménagement tels que les coûts pour le branchement de l’électricité, la télévision ou Internet. Enfin, n’oubliez pas de faire votre changement d’adresse auprès des différentes institutions !


categories: Assurances
tags: