ACCHA: Canadiens à l’aise avec les hypothèques à terme variable en 2014

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch novembre 26, 2014 / No Comments

CAAMP_ACCHA_logo_and_wordmark

À tous les ans à ce temps-ci de l’année, l’Association Canadienne des Conseillers Hypothécaires Accrédités (ACCHA) publie un rapport sur l’état annuel du marché hypothécaire résidentiel au Canada. Les donnés de ce rapport proviennent d’une multitude de sources, entre autres, un sondage en ligne remplis par plus de 2,000 Canadiens. La plupart des statistiques ne nous ont pas beaucoup étonnées, tel que le fait que les taux hypothécaires sont beaucoup moins élevé que l’année dernière. Par contre, il y en a une parmi eux qui vous surprendra à coup sur!Vingt pourcent (20%) des nouveaux propriétaires ont choisis le taux variable en 2014. C’est une augmentation de 11% par rapport au 9% de l’année dernière. En conséquence, le pourcentage de gens qui ont choisis le taux fixe à baissé de 6%, représentant maintenant 76% en 2014, plutôt que 82% en 2013.

Pour quelle raison les Canadiens se sentent-ils plus à l’aise avec les hypothèques à taux variable?

C’est peut-être lié au fait que le taux préférentiel n’a pas bougé du 3.00% depuis plus de 4 ans et que les acheteurs ne ressentent plus un aussi gros risque qu’auparavant. Sinon, c’est vrai que le meilleur taux variable de 5 ans au Canada est présentement à 2.10% (Prime – 0.90%), ce semble excessivement attrayant pour plusieurs acheteurs.

Voici quelques autres statistiques qui se sont démarquées dans le rapport de cette année.

Devenir propriétaire 

Les Canadiens considèrent toujours l’immobilier comme un investissement à long terme. En effet, 10 millions de canadiens sont devenus propriétaire en 2014 (de 9.52 millions en 2013 à 9.62 millions en 2014). De plus, la moyenne des mise de fonds représente 21% du prix de la maison! Lorsque qu’on leur à demandés pourquoi ils ont acheté une propriété cette année, la ACCHA a compilée les résultats suivant : 70% pour y habiter et 30% pour investir. Ce n’est donc aucune surprise que la plupart des propriétaires considèrent l’hypothèque comme étant une « bonne dette » et que 91% d’entre eux on confirmés leurs satisfactions d’être propriétaire en 2014.

La dette hypothécaire 

Même si nous retrouvons la dette hypothécaire total en hausse de 1.19 milliards jusqu’à 1.3 milliards, le nombre de canadien qui sont maintenant sans hypothèque a aussi augmenté. Aujourd’hui nous comptons 3.98 millions de gens qui ont terminés de payer leur prêt hypothécaire (vs 3.29 l’année dernière). Ceci représente 41% de tous les propriétaires au Canada! Parmi les 5.64 million de propriétaires qui ont toujours une hypothèque, ceux qui on été enquêtés ont diminués leur amortissement de 23.3 ans en 2013 à 21.2 en 2014 à l’aide d’option de remboursement accéléré et espèrent être libérer de leur dette hypothécaire à l’intérieur d’un délai de 17.5 ans (18.2 en 2013).

Taux Hypothécaires

Nous avons remarqué les tendances sur  Ratehub.ca et il n’y a aucun doute : les taux hypothécaires étaient très bas cette année. Le taux moyen sur l’ensemble des maisons qui ont été achetées en 2014 était de seulement 2.89%, une baisse de 0.34% comparé au taux de 3.23% en 2013.

Les propriétaires qui ont renouvelés en 2014 l’on aussi fait à un moindre taux avec un moyenne de 3.12% comparé à l’année passé où la moyenne se tenait à 3.20%. La moyenne des taux sur toutes hypothèques au Canada est de 3.24%. Ce pourcentage représente une baisse de 0.26% comparé à l’année dernière (3.50%). Le taux moyen pour une hypothèque avec un terme de 5 ans fixe est de 3.05%, stable depuis 2013.

Équité Immobilière

Finalement, nous parlerons d’équité immobilière : quel montant possédons nous et combien nous en avons retiré. La bonne nouvelle c’est que prêt de 85% des propriétaires Canadiens possèdent plus de 25% d’équité dans leur propriété. La mauvaise nouvelle c’est que 11% des propriétaires (tout comme l’année dernière) ont utilisés l’équité de leur maison afin de payer autre chose. En totalité, 63 milliards de dollars en équité ont été retirés de nos propriétés (une moyenne de $55,000 par personne). Cet argent à été utilisé pour : la consolidation de dette ($20.6 milliards, plutôt que $16.6 milliards en 2013), des rénovations immobilières ($17.4 milliards), en investissement ($7.7 milliards, plutôt que $15.1 milliards en 2013), les achats ou l’éducation ($6.6 milliards) et autres ($10.3 milliards).