Comment chauffer et isoler votre maison?

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch juillet 1, 2013 / 1 Comment

chauffer sa maison ratehub

Vous magasinez pour une maison et vous avez finalement obtenu l’hypothèque que vous attendiez pour construire vos propres plans… Si le Québec est considéré comme l’un des peuples les plus énergivores du monde, prêt de 180 000 demeures y sont désormais équipées d’un chauffage au gaz naturel. Aussi, le matériau utilisé pour construire et isoler votre maison peut avoir un impact direct sur votre consommation d’énergie.

Chauffage électrique vs gaz naturel, avantages et inconvénients

Le chauffage électrique à l’avantage d’être vraiment plus facile à installer et beaucoup moins cher que le chauffage au gaz. Ce mode de chauffage est aussi particulièrement rapide pour atteindre la température escomptée. Cependant, ce mode de chauffage impact directement la facture d’électricité et cela coute cher à moyen et long terme. Selon Hydro-Québec, le chauffage électrique compte pour plus de la moitié de la consommation électrique d’une résidence.

Selon les sources de production d’électricité du pays dans lequel vous vivez cela peut aussi avoir un impact considérable sur l’environnement. En France, par exemple, près de trois-quarts de l’électricité est d’origine nucléaire alors que 97% de la production électrique du Québec est renouvelable. Aussi, 68% des résidences au Québec sont équipées d’un chauffage électrique.

Une maison équipée d’un chauffage au gaz naturel, quant à elle, coutera beaucoup moins cher sur le long terme car cette ressource énergétique est moins onéreuse.  Cependant, attendez-vous à des installations lourdes et coûteuses car il faut investir dans une chaudière, faire passer tout un réseau de tuyauterie relié aux radiateurs et entretenir régulièrement tous ces équipements pour maintenir la performance et assurer une sécurité optimum.

D’un point de vue environnemental, la combustion de gaz naturel génère des gaz à effet de serre et n’est donc pas non plus très écologique, mais toujours plus que le fioul par exemple. Le principal fournisseur de gaz naturel au Québec est Gaz métro. Le gaz naturel est la troisième source d’énergie la plus utilisée dans le monde après le pétrole et le charbon.

Choisir les bons matériaux d’isolation, une priorité

La technique de construction et d’isolation la plus commune est le coffrage isolant sur des maisons en béton. Cette technique à pour avantage d’être particulièrement isolante et étanche, mais le béton n’est pas le matériau le plus esthétique ni le plus écologique.

Aussi, beaucoup reviennent aujourd’hui aux maisons de bois qui ont acquis de nouvelles techniques d’isolation et répondent parfaitement aux démarches environnementales. En effet, le bois étant lui-même un matériau naturel et un isolant puissant, accompagné d’une laine minérale venant combler les cavités d’air il répond parfaitement aux normes d’isolation thermiques.

Également, le chanvre issu de la chènevotte fait fureur dans la construction car il a de nombreux avantages écologiques et de très bonnes capacités isolantes. À éviter cependant : le parpaing qui nécessite quant à lui des gros efforts d’isolation par l’intérieur et l’extérieur.

En termes de rapport qualité prix, optez pour la brique creuse traditionnelle qui est recyclable et solide et a une relativement bonne résistance thermique. La brique nécessitera cependant un complément de béton et elle est connue pour sa mauvaise isolation phonique.

Ainsi, si vous déménagez dans votre propre maison, vous devrez prendre en compte ces multiples facteurs pour être un maximum écologique et rentable. Le choix du gaz naturel vous coûtera plus au départ mais vous permettra d’économiser année après année. Pour les petites habitations comme les studios ou les 1 ½ par exemple, la longueur de l’amortissement ne vaudra cependant pas l’investissement et il sera alors sans doute préférable d’opter pour le chauffage électrique. Dans tous les cas, l’isolation de votre maison reste un élément clé de considération avant toutes autres choses.