10 faits concernant l’argent au Canada que vous ne saviez probablement pas

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch septembre 21, 2017 / No Comments

Afin célébrer ce 150e anniversaire de la Confédération, les employés de RateHub ont passé des mois à recueillir 150 faits sur tout ce qui concerne les finances du Canada : les étapes historiques, les hauts et les bas, les statistiques surprenantes sur la richesse et les décisions et politiques qui ont façonné où nous nous sommes rendus et où nous nous dirigeons. Nous avons organisé les 150 faits sur notre site financier, répartis en 10 différentes catégories : banque, commerce, monnaie, économie, gouvernement, assurance, politique, immobilier, marché boursier et richesse.

Voici un aperçu de 10 de nos faits préférés de chacune des 10 catégories:

Secteur Bancaire – Canada n’a eu que deux banques défaillantes depuis l’année 1923 – les Etats-Unis en ont eu plus de 17 000.

Assurance – Le feu de forêt de Fort McMurray 2016 est maintenant officiellement considéré comme le désastre le plus coûteux au Canada. Le Bureau d’assurance du Canada a constaté que l’incendie a causé 3,6 milliards de dollars en dommages.

La Monnaie – 2004 était l’année avec le plus de contre façon au Canada : 553 000 billets de banque ont été placés. Pour chaque million cette année, près de 500 billets étaient faux.

Politique – 2001: avantages fiscaux égaux pour les couples homosexuels, quatre ans avant la légalisation du mariage homosexuel au Canada.

Immobilier – La maison la plus chère du Canada est actuellement sur le marché à 65 millions de dollars. En effet, vous pouvez acheter le manoir Chelster Hall (47 000 pieds carrés) à Oakville, en Ontario.

Richesse – Une étude de 2016 intitulée Vancouver, Canada, la première « Ville des millionnaires », avec un revenu des ménages moyen de 1 036 202 $. La Colombie-Britannique est proche avec un revenu de ménages parmi les plus riches du pays, suivie par l’Ontario.

Le Marché Boursier – Voici un honneur douteux : en 2013, quatre Canadiens ont été accusés de ce que les autorités américaines ont décrit comme étant l’une des plus grandes fraudes internationales d’actions cotées. Cette escroquerie a investi plus de 140 millions de dollars appartenant aux investisseurs.

Gouvernement – L’origine de la tradition est inconnue, mais les ministres des Finances canadiens doivent acheter ou porter de nouvelles chaussures le jour où le budget est livré. La première mention de la tradition provient d’un article de presse des années soixante.

Commerce – Les détaillants commerciaux ne sont soumis à aucune obligation légale d’accepter des pièces ou des billets particuliers. Beaucoup refusent des billets de 50 $ ou 100 $ pour des raisons de contrefaçon, mais techniquement, un propriétaire d’entreprise qui n’aime pas Wilfrid Laurier pourrait refuser de prendre 5$.

Économie – Le 21 janvier 2002, le dollar canadien a atteint le niveau le plus bas contre le billet vert, notamment 61,79 cents US.

 


categories: Finance Personnelle
tags: