3 pièges hypothécaires à éviter

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch février 18, 2017 / No Comments

Les acheteurs d’une première maison ont beaucoup à l’esprit entre la recherche de la maison parfaite et la sécurisation d’un prêt hypothécaire. Alors que la quête pour une maison elle-même peut être émotionnellement difficile, le processus hypothécaire n’a pas besoin l’être. Voici trois pièges à éviter qui aideront à faciliter la transition vers l’accession à la propriété.

Piège # 1 : Aller avec le taux affiché de la banque

Lors d’une demande d’hypothèque, les propriétaires potentiels ont tendance à se référer à leur institution financière par familiarité. Cependant, cela pourrait signifier que vous n’obtiendrez pas le meilleur taux hypothécaire. Pour un meilleur taux, évitez d’accepter l’offre de la banque parce qu’il est judicieux de faire une comparaison.

D’autres prêteurs, y compris les sociétés de fiducie et les coopératives de crédit, peuvent offrir des taux plus bas et un service comparable à toutes grandes banques. Ces prêteurs offrent souvent un rabais qui, même à une fraction d’un pourcentage, peut rapporter d’importantes économies sur les paiements d’intérêts durent toute la durée de l’hypothèque.

Les sites de comparaison d’hypothèques, tels que Ratehub.ca, offrent un service précieux en consolidant les tarifs auprès d’une variété de courtiers. Les courtiers hypothécaires négocient avec les prêteurs, au nom de leur client, les taux les plus bas et offrent leur service gratuitement. Les courtiers travaillent dans le meilleur intérêt de leur client car ils sont payés des honoraires d’un chercheur par le prêteur. Un courtier peut trouver la bonne affaire qui répond le mieux à un ensemble de circonstances spécifiques. 

Piège # 2 : Choisir le taux le plus bas sans lire les petits caractères

Un faible taux d’intérêt peut sauver des milliers de dollars, mais il est également important de comprendre les termes du prêt hypothécaire. Il faut évitez de se contenter du plus bas taux hypothécaire sans bien comprendre et anticiper les options de paiement ou les pénalités qui pourraient finir par vous coûter un taux légèrement plus élevé.

Les options de remboursement anticipé peuvent aider les acheteurs de maisons à rembourser l’hypothèque plus rapidement. Certains prêteurs permettront des remboursements anticipés forfaitaires allant jusqu’à 25% du capital initial chaque année. Tout au long du terme, les prêteurs peuvent également permettre aux emprunteurs d’augmenter les paiements réguliers d’un pourcentage fixe du paiement initial à chaque année. Ces augmentations sont appliquées directement au montant principal et peuvent réduire la période d’amortissement de plusieurs années. Certaines hypothèques de base n’offrent pas ces options.

Les pénalités s’appliquent lorsque les emprunteurs rompent leur terme hypothécaire plus tôt que prévu. Que ce soit pour refinancer, changer d’hypothèque ou vendre la maison, ces frais sont difficiles à calculer et peuvent souvent coûter des milliers de dollars. Utilisez le calculateur de pénalité hypothécaire de Ratehub pour avoir une idée des coûts potentiels en comparant des scénarios spécifiques.

Piège n ° 3 : Assurance habitation groupée

L’assurance habitation est l’un des nombreux coûts supplémentaires à considérer lors de l’achat d’une nouvelle maison. En plus des hypothèques, les institutions financières recommandent parfois leurs produits comme couverture. Bien qu’il soit pratique de passer par votre fournisseur de prêt hypothécaire, éviter de regrouper la couverture d’assurance habitation, car cela n’offre peut-être pas la meilleure valeur.

L’assurance habitation n’est pas un prérequis du prêt hypothécaire. Il n’y a aucune obligation à accepter de telles offres et le rejet de la couverture d’assurance n’a pas d’impact négatif sur la demande d’hypothèque. Les taux d’assurance habitation varient, par conséquent faites vos recherches pour trouver le meilleur taux.

En conclusion

La décision de prendre un prêt hypothécaire doit être prise de façon consciencieuse en considérant des termes et conditions. Assurez-vous de faire une recherche pour le meilleur taux, de comprendre les petits caractères de l’accord, et ne soyez pas victime d’une montée en gamme. Éviter ces pièges permettra non seulement d’économiser des milliers de dollars mais aussi de payer votre hypothèque le plus tôt que possible.