7 inconvénients d’être un locataire

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch novembre 10, 2014 / No Comments

Property-clinic_1867863b-1

Ceci est un passage obliger pour tous individus, c’est-à-dire être locataire d’un logement. À moins que vous ayez gagné à la loterie et que vous décidiez de ne pas le partager avec nous. Ce n’est pas grave, on vous pardonne. Ceci est un préalable avant d’être propriétaire. Certes, il y a des avantages et des inconvénients, de par les expériences de tous et chacun. En voici 7 inconvénients qui peuvent rejoindre tout le monde.

Prix du loyer

Vous verserez un loyer qui ne deviendra jamais un investissement à long terme. À moins que vous investissiez dans quelque chose, quelque part, durant la location de votre logement, ce loyer ne vous sera pas rentable aux yeux de votre institution bancaire. Ajoutons à cela que vous n’êtes jamais à l’abri de l’augmentation de loyer. Si vous aimez ce logement, vous n’allez pas le quitter, uniquement pour quelques dollars.

Quitter avant la fin de son bail

Peu le savent mais lors de la signature d’un bail de location avec le propriétaire, il est à votre nom jusqu’à l’année suivante. Toutefois, si vous le quittez au courant de l’année pour un autre logement, le locataire a l’obligation de le payer jusqu’à la fin. Tout comme l’achat d’une maison, ces paiements mensuels sont inévitables.

Entretient de l’immeuble

De façon voulue ou pas, certains immeubles sont en piètres états. L’isolation des murs, les dégâts d’eaux, l’invasion des souris ou insectes divers, et bien plus, sont des facteurs que le propriétaires négligent avec le temps. Et deviennent intraitables après tout.

Conditions du propriétaire

Dans certains immeubles, le propriétaire peu exigé que ce soit non-fumeur, sans animaux : chiens, chats, oiseaux, serpents, etc. Les amoureux d’animaux doivent malheureusement compenser avec cette condition. Soit s’en défaire ou continuer à chercher un logement qui les acceptera.

Modification des lieux

Parfois, il n’est pas permis de peinturer les murs, des changements décoratifs. Selon la nature du contrat du bail. Si le logement vous ait été loué, avec des murs blancs, le propriétaire s’attend à ce qu’il le retrouve tel qu’il était au départ.

Bruit des voisins

Vous avez sans doute remarqué que certains voisins sont bruyants. Qu’il y a un musicien à côté, un couple se chicanant continuellement en dessous et un bébé capricieux en pleurant, non loin de votre logement.

Une personne par chambre

Des propriétaires prennent en compte, 1 personne par chambre. Sauf dans le cas d’une famille : couple avec enfant. Ceux derniers préfèrent louer à ceux qui paieront le loyer, dont leurs noms seront inscrits sur le bail.

En fin de compte, restez locataire, tout dépend de vous, de votre situation actuelle. Le restez est un choix personnel et cela, a des points positifs et négatifs à prendre en considération.


categories: Finance Personnelle
tags: