Les avantages et désavantages d’un prêt hypothécaire inversé au Canada

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch octobre 6, 2014 / No Comments

 o-OLD-COUPLE-ON-PORCH-SWING-facebook

Nous entendons de plus en plus parler des prêts hypothécaires inversés dans les médias. Une nouvelle enquête démontre que 50% des Canadiens de plus de 50 ans s’inquiètent du fait qu’ils manqueront de fonds à l’intérieur des 10 premières années de leur retraite. C’est facile à comprendre pourquoi les prêts hypothécaires inversés semblent être une option viable pour ajouter à leur revenu. Malheureusement, ces prêts ont en réalité une liste de désavantages plus grandes, que les avantages perçus. Il existe des alternatives à considérer! Voici tout ce dont vous aurez besoin de savoir à propos des prêts hypothécaires inversés.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire inversé?

Une hypothèque inversée est un produit hypothécaire qui permet aux propriétaires plus âgés (55+) d’emprunter jusqu’à 50% de la valeur de leur propriété. Une hypothèque inversée est sécurisée par l’équité de la propriété et contrairement à une marge de crédit hypothécaire (HELOC), elle ne requiert aucune preuve de revenu. Si vous décidez d’emprunter une hypothèque inversée, vous pouvez utiliser l’argent à votre aise (réparation de la propriété, un voyage, vos factures, etc.), et vous n’avez pas à rembourser le montant du prêt, ni l’intérêt jusqu’à ce que vous vendez la demeure ou vous décédez.

Quels sont les avantages d’un prêt hypothécaire inversé?

  • Vous n’avez pas de paiements hypothécaires mensuels
  • Vous n’avez pas à prouver votre revenu annuel afin de pouvoir qualifier pour ce prêt
  • L’argent que vous empruntez est sans taxes et n’affecte pas votre revenu de sécurité de vieillesse ni votre supplément de revenu garanti
  • Vous pouvez choisir la façon dont l’argent vous sera remis (montant forfaitaire, paiements réguliers, ou bien une combinaison des deux) et vous pouvez utiliser cet argent sur ce que vous voulez
  • Vous demeurez propriétaire de la demeure, et
  • Vous n’avez pas à rembourser le prêt ni les intérêts jusqu’à ce que vous vendiez la demeure ou vous décédiez.

Quels sont les désavantages d’un prêt hypothécaire inversé?

Si cela semble être trop beau pour être vrai, ce l’est surement.

Voici quelques désavantages du prêt hypothécaire inversé :

  • Il n’y a qu’un prêteur qui offre ce type de prêt (Le programme canadien de revenu résidentiel (PCRR), offer par la Banque HomEquity)
  • Les taux d’intérêt sont beaucoup plus élevés qu’une hypothèque standard (PCRR offre présentement un terme de 3 ans à 4,99%)
  • Lorsque vous empruntez de plus en plus d’équité, les intérêts commencent à s’accumuler de plus and plus rapidement
  • Les frais supplémentaires tels que les frais d’évaluation de la maison, les frais d’application, les frais de clôture, etc. peuvent représenter un montant d’argent important qui sera déduit du montant que vous recevrez
  • La seule façon de vous débarrasser de ce prêt est de décéder ou de vendre votre propriété
  • Vous aurez à payer une pénalité si vous vendez votre maison ou décédez à l’intérieur des 3 premières années du prêt
  • Si vous décédez, le montant que vous avez emprunté de plus, des intérêts, doivent être remboursé à l’intérieur d’un délai, et
  • Si vous décédez, vu la grosse somme qui doit être remboursé au prêteur de votre hypothèque inversée, vos enfants ou bien vos autres héritiers recevrons l’héritage mois important que ce que vous voulez leur laissé.

Comment se qualifier pour un prêt hypothécaire inversé au Canada?

Le gouvernement canadien permet très facilement aux propriétaires âgés de qualifier pour un prêt hypothécaire inversé. Les cinq critères que la banque HomeEquity prend en considérations sont les suivants :

  1. Votre âge
  2. L’équité que vous avez dans votre propriété
  3. La valeur de votre maison
  4. La localisation de votre propriété (plus précisément, la ville), et
  5. Les taux d’intérêt actuels

Généralement, si vous êtes âgé de plus de 55 ans et êtes propriétaire d’une maison qui à une certaine valeur, vous serrez approuvé pour un prêt hypothécaire inversé. De plus, le plus vous êtes âgé, le plus élevé sera la somme que vous aurez le droit d’emprunter, vu que le prêteur prévoit que vous aurez moins de temps pour dépenser la somme d’argent.

Quelles sont les alternatives du prêt hypothécaire inversé?

Si certains des désavantages semblent alarmant, ne vous inquiétez pas, il y a d’autres options que vous pouvez prendre en considération. Si vous êtes avancé dans vos années de retraite et vous voyez déjà le fond de vos épargnes, vous voudriez surement considérer une des options suivant afin de rajouter un supplément à votre revenu :

  1. Appliquez pour un HELOC : Avec le HELOC, vous pouvez accéder jusqu’à 65% de l’équité de votre propriété et tout de même demeurer propriétaire de votre demeure. Malheureusement, une vérification de votre revenu est requis pour l’application, mais si vous recevez une somme de revenu provenant d’investissement ceci ne devrait pas brimer vos chances de qualifier.
  2. Louez une partie de votre demeure : Si vous n’avez besoin que d’un petit supplément d’argent tout les mois, une option viable serait de louer une portion de votre maison, soit une chambre ou un étage en entier. Peut-être que de vous occuper d’un locataire n’était pas dans vos plans de retraite, mais c’est une autre façon de pouvoir rester propriétaire de votre maison.
  3. Vendez votre maison, réduisez la taille de votre logement ou bien réinvestissez : Si votre hypothèque est presque, ou entièrement remboursée, une meilleure option pourrait être de vendre votre propriété et en acheter une moins dispendieuse ou plutôt en louer une et ensuite investir la somme d’argent qui vous reste. Tout dépendant de la façon que vous investissez votre argent, vous pouvez en sortir gagnant au bout de la ligne.

Si vous êtes en pleine retraite, et que vous prévoyez avoir besoin d’un revenu supplémentaire dans le futur, c’est à vous de décider si un prêt hypothécaire inversé vous convient ou pas. Quoique nous vous conseillions de faire attention aux taux élevés, les prêts hypothécaires inversés ont certains avantages, tout dépendant du nombre d’année que vous le gardez. Heureusement, l’hypothèque inversée n’est pas votre seule option lorsque vous vous retrouvez dans cette situation. Pour vous informez d’avantage, vous devez prendre rendez-vous avec votre conseiller financier pour discuter de vos options.