Hypothèques Mai 2014: Votre mise à jour du marché mensuelle

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch mai 8, 2014 / No Comments

article-38-24052013-3

Il est devenu graduellement plus compliqué de se procurer une hypothèque si vous êtes travailleur-autonome et/ou un entrepreneur Canadien.

Si on prend dans l’année un mois comme tout autre, la nouvelle d’un taux immobilier placé sous-2.9% survolterait les manchettes du monde de l’hypothèque d’une façon majeure, comparativement au reste de l’année qui n’en voit pas d’aussi belles – Ce que la Société Canadienne d’Hypothèques et du Logement (SCHL) présente fortement.

La semaine dernière, la société d’État a mise en marche leur nouvelle prime, permettant d’ajouter 15% au coût d’une assurance hypothécaire à l’achat d’une nouvelle maison avec un acompte de moin de 20%. Ensuite, sans l’annoncer, l’assureur délaisse son programme de seconde habitation ainsi que la prime du travailleur autonome (qui n’a aucune validation de revenu-tiers).

Tant qu’à y être, la Banque du Canada a stabilisée son taux d’intérêt directeur à 1% pour la 29eme fois et a déclarée le nouveaux taux neutre de l’immobilier étant rabaissé en dessous du taux neutre normal (ou habituel). Ceci-dit, nous pouvons passer aux vraies affaires!Quelques changements apportés au SCHL

Les primes d’assurances hypothécaires à taux élevé ayant prises effet en date du 1er mai 2014 sont sujettes à de potentielles hausses par milliers de dollars en matière hypothécaires (s’appliquant seulement aux nouvelles acquisitions; les termes ne s’appliquent pas aux hypothèques préexistantes). Bien heureusement, si le montant est répartit par rapport aux années restantes à payer sur votre hypothèque, cela ne fait qu’ajouter en moyenne 5$ au coût mensuel du paiement de l’emprunt total. Malheureusement, les prochains changements à êtres apportés, selon l’annonce de la SCHL lors de la semaine avant la mise en place des nouvelles primes, seraient plus dévastateurs pour certains des  acheteurs s’aventurant dans le marché immobilier.

En date du 30 Mai 2014, vous pourrez dire au-revoir aux programmes de la Seconde Habitation et du travailleur autonome sans revenu-tiers validé. Le programme de Seconde Habitation était créé pour vous permettre d’acheter une deuxième maison (ou logement) ou d’acheter celle-ci pour un membre de votre famille immédiate, obtenant les mêmes options d’assurance de la SCHL qu’on reçoit habituellement lors d’un achat de maison et tout cela incluant le paiement d’acompte à 5% et les taux de cotisation d’assurances en vigueur. Le programme permet aussi un accès facile pour tout Investisseur immobilier rusé, tel que discuté dans notre page blog (ou visionnez simplement en cliquant ici).

Le communiqué de presse officiel de la SCHL nous présentait la << limitation chez le propriétaire assuré à l’emprunt pour une seule propriété par emprunteur/Co-emprunteur (1 pour 4 unités) sous tous contextes>>, ainsi permettant de mettre à clos cet <<accès facile>> pour les propriétaires désirant faire l’acquisition d’une deuxième maison et pour les Investisseurs de l’immobilier qui en désirent autant.

Le second programme à recevoir l’abattement affecte malencontreusement les emprunteurs étant travailleurs-autonomes. Jusqu’au 30 mai 2014, ceux-ci peuvent toujours recevoir les prêts hypothécaires assurés de la SCHL à condition d’imposer un acompte d’au moins 10% et de posséder une cote de crédit avantageuse, sans tout de même recevoir une validation de revenu-tiers. (Notez qu’un travailleur-autonome qui peut vérifier son revenu à la façon traditionnelle – tel qu’avec un avis de cotisation – se voit droit à l’emprunt pour l’hypothèque sans avoir à donner plus que 5% d’acompte.)

Les courtiers hypothécaires faisant partis de notre page internet nous ont laissés savoir qu’il était devenu graduellement plus compliqué de se procurer une hypothèque si vous êtes travailleur-autonome et/ou un entrepreneur Canadien. La décision prise par la SCHL n’aidera en aucun cas à faciliter cette tâche.

Encore là,  la Société Canadienne d’Hypothèques et du Logement (SCHL) nous revendique, lors de son dernier communiqué, que les programmes de Seconde Habitation et celle du Travailleur-Autonome sans validation du revenu-tiers ne représentent seulement que 3% des unités assurées par l’entreprise, ce qui n’a aucun impacts matériel possible au niveau du marché de l’immobilier malgré leur discontinuations jumelées. Imaginez-vous ce que 2.7 millions de Canadiens travailleurs-autonomes et Entrepreneurs  peuvent y penser!

Et plus à venir…

La SCHL n’a fait aucun cachotiers lors de leur annonce, marquant leurs intentions de limiter l’exposition du marché Immobilier, ce qui, une fois de plus, leur donne de l’avance pour atteindre cet objectif. En fait, la SCHL nous déclare que ces changements ne sont à peine que les premiers à venir. Sans tout de même pouvoir décrire les évènements futurs à venir, la rumeur se propage que l’assureur considèrerait les Primes et avantages à niveaux (options d’emprunts), prenant en compte les cotes de crédit de l’acheteur immobilier; puis s’ensuivront  les politiques d’autres types d’assurances, tel que l’assurance auto.

Les Taux d’hypothèques restent à la baisse

Malgré l’intention de contenir le marché de l’immobilier dans son ensemble, les nouvelles restrictions de la SCHL prouvent que cette tâche devient difficile grâce à l’incontournable taux  d’hypothèque très bas. On parle déjà dutaux hypothécaire fixe à 2.99% (sur marge de 5 ans) introduit par la Banque de Montréal comme déjà une vieille annonce (simplement parce qu’on l’a remonté a 3.29%), lorsque plusieurs  coopératives de crédit et courtiers immobiliers indépendants offrent maintenant un taux variable entre 2.84% et 3.09% à travers le Canada.

Nos nouvelles RATEHUB.CA

Malgré qu’on n’ait pas eu tant de nouvelles ce mois-ci provenant des entreprises, je peux vous en assurer une GRANDE au cours du prochain mois! D’ici là……

Suivez nous!!!

Si vous n’êtes pas inscrits à notre page Facebook, Twitter et GOOGLE+, je vous invite à le faire dès maintenant pour ne pas manquer les nouvelles de dernière minute, nos concours et nos grandes annonces!

Et ai-je mentionné notre Bulletin mensuel, vous permettant de recevoir la crème de la crème des nouvelles concernant le prêt hypothécaire?  Inscrivez-vous maintenant!