Inspection des maisons et des condos: trois mythes

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch avril 29, 2014 / No Comments

inspection-de-maison

Une nouvelle maison est l’un des achats les plus importants que vous ferez dans votre vie, mais contrairement aux voitures, à l’électronique, ou aux meubles, cet achat ne vient pas avec une garantie en cas de problème postérieurs.

Vous n’auriez jamais acheté une voiture sans faire un test de conduite au préalable. Vous ne devriez pas acheter une maison sans en faire autant. Essayer tout dans la maison en tournant sur les robinets, en vérifiant les prises électriques et en s’assurant que tout est en bon état de fonctionnement.

Inclure une inspection de la maison dans vos frais de clôture comme condition dans votre offre d’achat est une étape importante dans le processus d’achat d’une maison. Une inspection vous permettra de négocier le prix d’achat et d’hypothèque en conséquences des révélations: vous avez le droit de faire une offre conditionnelle à une inspection satisfaisante, même lorsqu’il s’agit d’un condo.

L’embauche d’un inspecteur de maisons vous permet de connaître facilement les problèmes de la maison, que ce soit aussi peu qu’une fenêtre fissurée ou aussi important qu’un problème de câblage ou un problème de parasites, et même mieux, ceci vous donne un avis impartial sur la situation réelle de la propriété.

Aujourd’hui, nous allons démystifier trois mythes courants au sujet des inspections des maisons et des condos.

MYTHE # 1 : Vous n’avez pas besoin de faire une inspection sur une unité de condo.

LA VÉRITÉ: Obtenir un inspecteur en bâtiment qualifié pour examiner votre propriété avant la conclusion de la transaction est une excellente idée – oui, même si vous êtes à la recherche d’un condo. Bien que les inspections à domicile sur condos ne soient pas communes, elles en valent la peine. Un inspecteur peut chercher des choses auxquelles vous ne pensez pas. Aussi, vous n’avez pas nécessairement les connaissances nécessaires pour détecter les signes d’humidité dans les murs, les problèmes électriques, ou les problèmes de plomberie.

«J’ai eu un cas où l’inspection de la maison n’a pas été faite, et il a été découvert plus tard que l’évier de la salle de bains n’avait pas été utilisé pendant des mois”, a déclaré Mark Savel, un agent immobilier basé à Toronto qui se spécialise dans le marché de condos situés au centre-ville. “Il s’avère qu’il y avait un bouchon massif de cheveux et que les nouveaux propriétaires ont dû faire appel à un plombier ce qui a coûté 300$, et ce tracas aurait pu être évitée par une inspection.”

Alors que les inspecteurs exerçant à Toronto ne regardent pas nécessairement l’extérieur du bâtiment ou les espaces communs, ils peuvent chercher des problèmes au sein de votre unité qui pourraient être liés à l’extérieur. Savel rappelle un cas où un inspecteur en bâtiment a reconnu les signes avant-coureurs de dégâts d’eau dans un des logements de la copropriété – il s’est avéré que l’eau ne s’est pas écoulée du balcon correctement.

«Je n’ai eu que 2 inspections de condos sur les centaines que j’ai vendu”, a déclaré Savel, “mais, je suggère toujours à mes clients de le faire. “

Continuer la lecture →

MYTHE # 2 : Vous devez faire une inspection pré-réception, de sorte que vous n’avez pas besoin d’une inspection de la maison.

LA VÉRITÉ: Il est vrai que lors de l’achat d’une maison ou d’une copropriété, une inspection pré-réception est obligatoire. Avant le jour de votre pleine possession de la propriété, vous allez rencontrer le représentant de l’immeuble et effectuez l’inspection pré-réception, qui enregistre tout : les articles manquants, incomplets ou endommagés qui existaient avant que vous ne preniez possession des lieux. Cependant, une inspection pré-réception ne doit pas remplacer une inspection plus approfondie.

” Une inspection pré-réception sert pour les choses matérielles que vous pouvez physiquement voir”, a déclaré Savel, “mais, la plus part du temps le promoteur ne contrôle pas les prises électriques, la plomberie ou des choses comme ça. “

Lors de votre inspection pré-réception – et surtout si vous avez décidé de renoncer à une inspection de la maison – Savel recommande d’apporter un rouleau de ruban adhésif de peintres verts pour marquer tous les endroits qui ont besoin d’attention lors des préparations. Vous pouvez également, créer une liste pour documenter le tout. Veillez à tester les prises électriques (apporter quelque chose à brancher), essayez tous les robinets, ouvrez l’eau chaude, et assurez-vous de photographier tous les éléments importants que vous trouvez.

Rappelez-vous, le représentant de l’inspection pré-réception travaille pour le promoteur et non pas pour vous, alors il serait préférable d’être accompagné d’un ami, de votre agent immobilier ou d’un inspecteur pour l’inspection pré-réception.

MYTHE # 3 : Vous n’avez pas besoin d’une inspection sur un condo sauf si c’est une construction antérieur à 5 ans.

LA VÉRITÉ: Même les condos les plus récents ne sont pas exempts de problèmes ou de dommages infrastructurels. Savel recommande à tous ses clients d’obtenir une inspection en bonne et due forme, peu importe si l’appartement qu’ils achètent est flambant neuf ou qu’il date de quinze ans.

Sur le Forum Canadian Money, un acheteur disait qu’il pensait qu’il n’avait pas besoin de faire une inspection lors de l’achat d’un condo de deux ans.

Il écrit :

” Si nous avions investi dans une inspection, l’inspecteur aurait [mentionné que] les balustrades du balcon ne respectaient pas les normes, et que les seuils du balcon permettent une infiltration d’eau dans les murs.”

Selon l’affiche, cette réparation a fini par coûter plus de 15,000 $ par unité – un prix élevé par rapport aux quelques centaines qu’une inspection aurait coûté.

“Bien que beaucoup des réparations qui s’en suivent normalement avec la dégradation temporelle d’une structure sont couvertes par le conseil de copropriété, comme les problèmes d’éclairage ou de tuyauterie, vous devez tout de même savoir si il y a un problème antérieur ou à venir dans le bâtiment, a dit Savel .

Autant une inspection de la maison et l’étude du fond, qui s’inscrivent dans le cadre de votre certificat, peut vous aider à évaluer correctement la situation. Il est important de rappeler que même si certaines réparations sont à la charge de la copropriété, vous pourriez avoir à payer une partie du projet s’il n’y a pas assez d’argent dans le fonds de réserve pour couvrir les travaux nécessaires.


categories: Finance Personnelle
tags: