Vendre sa maison avec un courtier immobilier (2e partie) [Point de vue de l’expert]

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch décembre 27, 2013 / No Comments

Collaboration spéciale de Daniela Lamorte, courtier immobilier

Collaboration spéciale de Daniela Lamorte, courtier immobilier

Vendre votre maison avec un courtier immobilier, oui ou non? La décision semble être très simple.  Dans plusieurs cas elle l’est, mais en tant que courtier immobilier je rencontre souvent des gens qui rentrent dans une situation de vente qui ne sont pas toujours satisfait avec les résultats.

Mon rôle, comme courtier immobilier n’est pas seulement d’aider le vendeur à établir un prix de vente réaliste. Mon mandat est de guider mes clients, de les préparer pour le processus de vente dans le but de les aider à prendre des bonnes décisions.

Ce texte est une collaboration spéciale de Daniela Lamorte, courtier immobilier de l’agence immobilière Abbey & Oliver. La première partie de cette collaboration est disponible sur ce lien.

J’engage mes clients dans une conversation pour déterminer le plan d’action convenable pour leur situation particulière. Voici deux questions essentielles que chaque propriétaire devrait envisager avant de mettre sa maison en vente :

  1.  Est-ce que je comprends toutes les implications reliées à ma décision de vendre?

Le processus de vente d’une maison est souvent excitant lorsqu’on est entouré de professionnels d’expérience. Cependant, il faut tenir compte que c’est aussi un processus qui coûte cher. Il y a plusieurs frais associé à la vente d’une propriété résidentielle et il est important de les identifier avant de démarrer ce processus pour éviter les mauvaises surprises. Le but est de s’assurer de prendre une décision rentable en fonction de votre situation financière.

Ces ‘frais de clôture’ pourraient inclurent:

  • Des frais de courtage pour votre courtier immobilier,
  • Possiblement des frais pour l’arpenteur et un nouveau certificat de localisation,
  • Si vous avez une hypothèque sur votre propriété, peut-être vous ferrez face à une pénalité de résiliation.
  • Vous aurez probablement à engager une compagnie de déménagement et possiblement vous aurez besoin des services d’entreposage.
  • Encore là nous n’avons pas calculer l’inspection du bâtiment, les frais de notaire, la taxe de bienvenue, et le coût des rénovations!
  1. Est-ce que ma propriété est dans un état approprier pour être mise sur le marcher ?

Lorsque vous prenez la décision de vendre votre maison, il est essentiel de s’assurer que la maison et la cour-arrière sont propres et bien entretenues. Le charme de la propriété sera un des facteurs déterminants dans leur décision des acheteurs potentiels.

Quand un acheteur intéressé se rend compte de beaucoup de bibittes lors de la visite d’une maison, même si en réalité ces déficiences sont minimes, automatiquement ils auront une impression un peu négative de la maison et adopte une attitude désenchantée face à votre propriété. Vous risquez de perdre cet acheteur et vous êtes victime d’une opportunité manquée. Il faut éviter ce scenario.

Lors de la mise en vente, vous devez vous demander s’il y a des améliorations ou encore des réparations à apporter à la maison. La réponse pourra augmenter les chances de finalement vendre et même d’obtenir un meilleur prix. Plusieurs améliorations peuvent être simples et pas cher, et certaines peuvent être compliquer et coûteuse. Cela est nécessaire pour convaincre un acheteur de déposer une offre sérieuse.

Par exemple, considérons remplacer une ampoule qui est brulée. Éliminez cette fameuse paperasse à la vue dans le coin de la salle. Encore, donne une nouvelle vie aux murs avec une couche de peinture fraiche d’une belle couleur. Peut-être c’est le moment opportun de remplacer la clôture brisée. Et si votre toit est dans un état visiblement fatigué, avec des bardots manquant, soulevés ou effilochés? Dans ce dernier cas, pensez à engager un professionnel pour faire les rénovations.

N’hésite pas de demander la question à votre courtier : qu’est ce que je peu faire pour augmenter mes chances de conclure une transaction réussie ? Considérez ces deux questions avant de mettre sa maison en vente, et vous serez dans une bonne position de prendre des bonnes décisions en ce qui concernent l’immobilier.