L’annonce de la Banque du Canada sur le taux d’intérêt: 4 Décembre, 2013

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch décembre 5, 2013 / No Comments

L'annonce de la Banque du Canada sur le taux d'intérêt: 4 Décembre, 2013

L’annonce de la Banque du Canada sur le taux d’intérêt: 4 Décembre, 2013

Dans sa quatrième et dernière annonce sur le taux d’intérêt pour cette année, le gouverneur de la Banque du Canada (BdC) Stephen Poloz annonçait ce matin que le taux de financement actuel devrait demeurer à 1,00 pour cent – un chiffre en place depuis Septembre 2010, qui a permit de créer un environnement d’emprunt favorable aux Canadiens.

Cependant, l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) a publié un rapport ce mois-ci disant que l’économie canadienne se prépare à entrer dans ère de croissance plus stable, les temps des faibles taux d’intérêt peuvent, dès lors, arriver à terme – et ce très bientôt.

“Avec un rétrécissement de la capacité de réserve d’ici la fin de 2015, le resserrement de la politique monétaire peut avoir besoin de commencer dès la fin de 2014 afin d’éviter les pressions de l’inflation,” il a été dit. “Il est assumé dans la projection que la première politique de la hausse du taux d’intérêt se produira au cours du quatrième trimestre de 2014 et que le taux augmentera de façon constante jusqu’à 2,25% d’ici la fin de 2015.”

Bien sûr, une telle augmentation du taux d’intérêt pourrait affecter considérablement les paiements hypothécaires et l’accès au crédit de plusieurs détenteurs canadiens de prêts hypothécaires à taux variable, ce qui résulterait en la possibilité que les prêteurs augmenteront leurs taux hypothécaires fixes.

Néanmoins, l’avis de l’OCDE n’est pas très populaire. La plupart des économistes prédisent que la banque centrale laissera le taux d’intérêt directeur à 1,00 pour cent jusqu’au premier trimestre de 2015 – et certains croient même que le taux va baisser.

Dans un article publié plus tôt ce mois, le sous-gouverneur de la BdC, John Murray, a démystifié un mythe au sujet de la banque centrale en disant qu’il n’a pas nécessairement besoin d’augmenter les taux d’intérêts à “des niveaux normaux”, même si la croissance économique et le taux d’inflation se rapprochent de leur buts.

“Des vents contraires et des vents arrière sont souvent présents, menaçant de pousser l’activité économique et l’inflation vers le haut ou le bas,” écrit-il. “La politique monétaire doit s’appuyer contre ces forces, opposant une pression aux taux élevés ou inférieurs afin de stabiliser l’économie et l’inflation.”

Malheureusement, l’annonce d’aujourd’hui de la Banque du Canada a conclu que l’inflation à dépasser l’objectif de la banque centrale de 2%. L’inflation de base est alors excessive, effets de la concurrence accrue dans le secteur du détail et de la baisse du prix du gaz.

«Dans l’ensemble, la balance des risques demeure dans la zone articulée en octobre dernier. Avec ces considérations, la Banque estime que la relance substantielle de la politique monétaire actuellement en place est appropriée et a donc décidé de maintenir le taux cible du jour à 1%”.

La prochaine annonce de taux d’intérêt est prévue pour le 22 Janvier 2014.

Source: Le communiqué de presse de la Banque du Canada  – 4 Décembre, 2013