Point de vue de l’expert: La vente selon un courtier immobilier (1e partie)

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch novembre 15, 2013 / 1 Comment

Ce texte est une collaboration spéciale de Daniela Lamorte, courtier immobilier de l’agence immobilière Abbey & Oliver.

achat première maison

Alors, vous désirez vendre votre maison ? La décision semble être très simple, non ?  Dans plusieurs cas, cela est vrai. Mais, en tant que courtier immobilier je rencontre souvent des gens qui rentrent dans une situation de vente qui ne sont pas toujours satisfait avec les résultats.

Mon rôle, comme courtier immobilier n’est pas seulement d’aider le vendeur à établir un prix de vente réaliste. Mon mandat est de guider mes clients, de les préparer pour le processus de vente dans le but de les aider à prendre des bonnes décisions en ce qui concerne l’immobilier.

J’engage mes clients dans une conversation pour déterminer le plan d’action convenable pour leur situation particulière. Voici une question essentielle que chaque propriétaire devrait envisager avant de mettre sa maison en vente :

Quelles sont mes raisons pour vouloir vendre ma maison ?

Ce n’est pas toujours une bonne décision de vendre sa maison. Oui, je l’ai dis ! Je sais que cette notion est un peu farfelue provenant d’une personne dont sa carrière est basée sur l’activité d’achat et de vente de maisons entre les gens. Mais les intérêts de mes clients me tiennent à cœur, il faut donc arriver à bien identifier la raison derrière ce désir de mettre son chez-soi à vendre. La vente de votre maison ne devrait pas être précipitée, car être propriétaire n’est généralement pas la source problème. Dans certains cas, vous pouvez obtenir de meilleurs résultats en choisissant une stratégie autre que celle de passer à travers le processus de la vente.

Exemple de situation #1

Imaginez que vous avez eu un nouveau membre de la famille. Peut-être un nouveau bébé ou un parent que vient vivre dans votre maison? La maison n’est pas assez grande! Pourtant, vous aimez la maison et la région dans laquelle vous habitez. Avant de mettre votre maison en vente, demandez-vous s’il ne serait pas plus avantageux d’ajouter une pièce et d’entreprendre des rénovations pour agrandir et adapter votre demeure à vos nouveaux besoins. En plus il y a plein de nouveaux crédits à la rénovation au Québec!

Exemple de situation #2

Ou encore, peut-être que vous avez des voisins intolérables. Ces problèmes pourraient être réglés avec une discussion constructive. Essayez donc avant de quitter le quartier. En parler, c’est beaucoup plus facile que de s’embarquer à remplir des boîtes (et certainement moins dispendieux!).

Il n’y a pas de doutes qu’il y a innumérables situations qui méritent la vente d’une maison. En vérité, un propriétaire peut appliquer son droit de vente à son grès. Cependant, essayez de faire preuve de  sagesse pour ne pas gaspillez vos énergies et votre temps – ainsi que ceux de votre courtier – sans considérer toutes les alternatives convenables à votre situation.


categories: Collaborateurs invités
tags:
  • […] Ce texte est une collaboration spéciale de Daniela Lamorte, courtier immobilier de l’agence immobilière Abbey & Oliver. La première partie de cette collaboration est disponible sur ce lien. […]