Investissement immobilier à l’étranger : et pourquoi pas un village en Espagne ?

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch juillet 5, 2013 / No Comments

L’Espagne est une destination qui vous tente ? Un pays où vous souhaitez investir ? Alors c’est peut-être le bon moment de devenir propriétaire d’un ou plusieurs biens immobiliers en Espagne.Opportunités immobilières sur les hameaux espagnols

L’exode rural dans les années 50 a entrainé une désertion dans nombreux villages espagnols. De nos jours le résultat de ce phénomène se fait encore ressentir et plusieurs milliers de villages en Espagne sont encore abandonnés. Ajoutez à cela, la forte crise immobilière espagnole qui sévit depuis quelques années entraînant une chute des prix de l’immobilier, les villages à l’abandon n’étant pas épargnés. Ainsi depuis 2 ans, les investisseurs espagnols comme étrangers s’intéressent fortement à ces hameaux vides d’habitants. Des acheteurs principalement Européens et Américains.

C’est le cas par exemple du village d’Esblada, en province de Catalogne, entièrement déserté de tout habitant. Ce hameau est actuellement disponible sur le marché de l’immobilier au prix dérisoire de … 280.000€ (environ 380.000$ canadien)

Et Esblada n’est pas un cas isolé, une cinquantaine d’autres villages sont prêt à être mis en vente également.

A titre informatif vous pouvez comparer ces prix à ceux de l’immobilier présents à Barcelone, situé à une trentaine de kilomètres d’Esblada, ou aux prix de l’immobilier à Perpignan en France non loin à la frontière. Faites une petite analyses entre les prix d’achat d’un village espagnol par rapport à des biens traditionnels sur un site de petites annonces immobilières et vous vous rendrez rapidement compte de l’opportunité à réaliser.

Investir dans un village en Espagne, une bonne affaire ?

Certains acheteurs destinent leur achat à devenir leur résidence principale, et d’autres au contraire en font un usage touristique. Effectivement le tourisme étant un secteur toujours très lucratif, les hébergements ruraux et typiques sont très convoités, l’assurance d’une bonne rentabilité.

Malgré tout… attention !

Même si le prix d’achat peut sembler ridiculement bas, les villages à l’abandon sont composés majoritairement de maisons délabrées ou en ruine, de longs et couteux travaux sont donc nécessaires. De lourds travaux de rénovation et restauration qui vous couteront finalement bien plus que le prix d’achat. Ainsi, la facture totale peut s’élever facilement au triple et avoisiner les 600.000€ (plus de 800.000$ canadien). Un investissement qui peut toujours représenter une bonne affaire.

L’achat d’un hameau en Espagne peut donc être un investissement immobilier aussi atypique qu’avantageux… mais qui doit faire l’objet d’une longue réflexion et analyse avant.