Louer pour acheter: Une nouvelle option

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch mars 25, 2013 / 1 Comment

Tandis que le prix des maisons augmente sans cesse, il est de plus en plus difficile d’en acheter une. Dans ce contexte, l’obtention d’un prêt s’avère plus incertaine que jamais. C’est alors que la location avec option d’achat s’impose comme une solution plus qu’intéressante pour les aspirants propriétaires. En fait, la location avec option d’achat est similaire à un bail mais, avec la possibilité d’acheter au terme de ce dernier. Le prix de la propriété se discute au préalable entre les deux parties, scellant l’entente selon les prévisions du marché. Par contre, cette option s’accompagne souvent d’un resserrement des conditions de crédit. Ainsi, une partie du loyer est consacrée au paiement de la mise de fonds, puis au bout de deux ou trois ans, le locataire clôt l’entente en contractant une hypothèque. L’avantage que constitue ce choix calqué sur le modèle des automobiles,  réside dans l’augmentation de la valeur de la demeure. L’immobilier contrairement au marché de l’automobile ne perd pas de valeur avec le temps, au contraire!  Cette option est donc très avantageuse pour les personnes qui éprouvent de la difficulté à obtenir un prêt. Les travailleurs autonomes ou les rescapés de faillites personnelles sont les principaux bénéficiaires. Par ailleurs, les promoteurs en tirent également profit, puisqu’ils profitent de l’inflation immobilière.

Donc, si vous êtes propriétaire et que votre locataire vous offre une option-achat, que faites-vous? Tout d’abord, sachez que vous pouvez bénéficier d’une plus-value importante. D’habitude, le prix d’achat est prédéterminé, mais il n’existe pas de formulaire et celui-ci se négocie cas par cas. Évidement, l’option-achat n’est pas appréciable pour une personne qui cherche à vendre pour acheter. L’option-achat est surtout avantageuse dans un contexte économique où la vente est plus difficile. Quand la vente ne se fait pas, parce-que les acheteurs potentiels manquent de fonds, ceux-ci n’hésiteront certainement pas à saisir l’occasion d’accéder au titre de propriétaire dans la mesure de leurs moyens. Vous pourriez donc, en tant que propriétaire, avoir des liquidités provenant du loyer perçu, tout en visant l’obtention du prix de vente que vous désirez.

À présent, vous vous demander probablement qui gère les dépenses et les comptes de taxes par exemple. Toutes les dépenses reliées à la propriété deviennent déductibles des revenus locatifs. Toutefois, le propriétaire demeure légalement responsable ces frais, sauf si le contrat avec le locataire en stipule autrement. Sachez que la location d’une résidence principale la transforme en immeuble à revenus. Dans ce cas, la plus-value ne sera imposée que le jour de la vente.

Si vous éprouvez des difficultés à évaluer votre situation, consultez un agent immobilier. Pour conclure, gardez en tête que la location en vue de l’achat est plus avantageuse pour les personnes financièrement vulnérables. Celles-ci pourront accéder à la propriété tout en renforçant leur crédit. Les propriétaires, quant à eux, pourront verrouiller le prix de vente de leur demeure et se prémunir des fluctuations du marché. Toutes les personnes qui désirent bénéficier du programme peuvent se retourner en tout temps, et les propriétaires peuvent laisser dormir leurs biens sans perdre d’argent.

 


  • […] de deux buts: protéger les locataires contre les augmentations abusives de loyer et inciter les propriétaires à gérer leurs immeubles de manière à maintenir et à en améliorer la qualité. Et ce, en […]