La preuve que comparer les taux hypothécaire c’est payant!

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch mars 7, 2013 / 1 Comment

Est-ce que vous comparez les taux hypothécaires quand le temps du renouvèlement de votre hypothèque arrive? Pourtant il y a des économies à réaliser en faisant son magasinage et parfois ces économie peuvent varier entre des centaines ou des milliers de dollars.

Vous voyez, les grandes banques espèrent que vous ignorer les autres taux disponible sur le marché lors de la recherche de votre prêt hypothécaire. Il s’avère que la loyauté aveugle des  Canadiens  leur coute  entre $ 759 à $ 1617, selon une étude réalisée la  Banque du Canada. Pourquoi regarder autour?

L’étude « Négociation des prix sur les marchés de produits différenciés: données de marché de la société canadienne d’hypothèques », déclare que quand il s’agit de choisir les produits financiers, les Canadiens hésitent à s’éloigner de leur banque.

“Les résultats d’enquêtes au Canada et aux États-Unis révèle que, bien que certains acheteurs obtiennent  plusieurs devis lorsqu’ils  magasinent  pour leur contrat de prêt hypothécaire, près de la moitié seulement en obtiennent un. Par ailleurs, des études récentes indiquent que 80 % des consommateurs cherchent à obtenir un devis de leur institution financière principal, et que la majorité d’entre eux finissent par renouveler leur hypothèque avec eux. “

L’étude montre également que 67 % des répondants (les ménages canadiens) prennent leurs prêts hypothécaires à partir de la même banque que leur compte de chèques et souvent ces derniers  passent à côté de belles opportunités d’épargnes. Il a été constaté que les taux hypothécaires disponibles sur le marché varient de 66 points de base, le fait de se retrouver dans le haut ou le bas du spectre peut vraiment toucher un portefeuille.

Démystifier l’avantage d’être loyal envers votre banque

Au Canada, 90 %  des actifs sont contrôlés par huit banques. Il s’agit notamment de BMO, la Banque Scotia, la Banque Nationale, la Banque CIBC, La Banque Royale RBC, la Banque TD, Caisses Desjardins et l’ATB. 21%  de leurs revenus proviennent de l’intérêt hypothécaire et d’autres frais!

Pour ces institutions financières, le consommateur parfait est celui qui apprécie la sécurité, et qui est susceptible à sérieusement envisager des services gratuits. La prime de banque varie d’environ $ 759 à $ 1617. En d’autres termes, les consommateurs sont prêts à payer entre $ 759 et $ 1617 de plus pour rester auprès de leur banque et éviter d’avoir à changer de banque.

L’étude a révélé que 72 % des consommateurs canadiens ont ce profil, et 30 % d’entres eux refusent de considérer les établissements de crédit non dominants – une décision qui peut limiter leurs options de trouver le meilleur taux hypothécaires.
Toutefois, lorsque les consommateurs étaient pleinement conscients de leurs options sur le marché, ils étaient beaucoup moins susceptibles d’être apaisé par la réputation de la grande banque. Parmi ceux qui ont fait appel à un courtier en hypothèques pour comparer des taux supplémentaires, seulement 37,3 % ont fini par faire affaire avec leur banque principale.

Pourquoi est-ce qu’il faut TOUJOURS COMPARER les taux hypothécaires?

L’étude a révélé que les consommateurs qui ont comparé les taux, même si ils sont restés avec leur banque, ils ont obtenu un taux inférieur! Les banques sont généralement disposées à offrir des tarifs inférieurs à ceux qui en savent assez pour demander. Selon l’étude, «Environ 25 % des emprunteurs paient le prix affiché. Les autres reçoivent un rabais inférieur au prix affiché.

Pourquoi quelqu’un payerai-il le taux affiché?

Selon l’étude, «les banques sont incitées à afficher un taux d’intérêt artificiellement élevé – qui n’est pas contraignant. En effet, la pénalité de prépaiement est calculée comme une fraction des paiements restant à effectuer sur le contrat, et elle est évaluée au taux affiché en vigueur à la date de la signature, plutôt que le taux d’intérêt applicable sur le contrat hypothécaire. Les banques ont donc une incitation à augmenter le taux affiché, afin de réduire leur risque de perte quand les propriétaires prépaiement. »

Et c’est une  raison de plus qui vous montre pourquoi vous devriez toujours refuser la première offre de votre banque. Non seulement ça ne fait pas de mal de comparer les taux hypothécaires, mais cela  pourrait vous faire économiser des milliers de dollars à long terme.

 


categories: Finance Personnelle Hypothèques
tags: