La situation hypothécaire des ménages Canadiens

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch janvier 28, 2013 / No Comments

La dette hypothécaire canadienne

Un rapport de l’Association canadienne des conseillers hypothécaires révèle que la dette hypothécaire canadienne a dépassé les mille milliards de dollars, une hausse de 7,6 % par rapport à la même période l’an dernier. Selon le document, le solde des prêts hypothécaires résidentiels devrait continuer d’augmenter, mais à un rythme plus lent. Ces hausses ne surprennent pas Christine Lemieux, vice-présidente adjointe aux ventes chez Multi-Prêts. «Depuis 15 ans, la hausse moyenne a été de 7,5% par année à travers le pays. Les hausses se sont simplement poursuivies en 2012», a-t-elle indiqué à la chaîne Argent, précisant que la valeur des maisons a aussi doublé au cours des 10 dernières années. La hausse des prix des maisons a incité de nombreux consommateurs à emprunter d’avantage pour financer l’achat de leur résidence. De plus, les bas taux hypothécaires offerts sur le marché ont encouragé certains Canadiens à emprunter et à refinancer leur maison.

Quelques statistiques surprenantes :

  • Près de 75 % des propriétaires qui ont renégocié leur hypothèque cette année on été en mesure d’obtenir un taux inférieur.
  • Le taux hypothécaire moyen pour les propriétaires d’habitation est de 4,22 %, ce qui marque une baisse par rapport aux 4,55 % de l’année précédente.
  • Parmi ceux qui ont renouvelé ou refinancé durant les 12 mois précédents, 17 % ont changé de prêteur et 83 % ont gardé le même.
  • Chez les emprunteurs qui ont contracté un nouveau prêt au cours de la dernière année, 39 % ont consulté une grande banque, 40 % un courtier hypothécaire et 21 % une autre source.

Nouvelles règles hypothécaires

Le gouvernement canadien a instauré de nouvelles règles concernant les emprunts hypothécaires, désormais la période d’amortissement devient  de 30 à 25 ans. Les propriétaires pourront désormais réhypothéquer  leur maison jusqu’à 80% de  sa valeur au lieu de 85 %.

Le gouvernement canadien a pour but de prévenir le surendettement  des ménages canadien qui a atteint un seuil de 152 % des revenus au quatrième trimestre 2012.

Retour sur la Crise du Crédit hypothécaire aux États-Unis

Le crédit hypothécaire a profité pour des millions d’Américains pendant plusieurs années. À peu près n’importe qui pouvait faire un emprunt bancaire à la banque pour l’achat d’une maison.

Toutefois, depuis quelques mois, les institutions bancaires se sont rendues à l’évidence que leurs dirigeants avaient plutôt agi dans leurs propres intérêts et non dans celui de leurs employeurs en accordant des prêts excessifs de crédit hypothécaire à des clients très risqués.

La crise du crédit hypothécaire qui se transforme présentement en crise économique mondiale est en grande partie liée aux actions déloyales qu’ont  commises ces dirigeants de banques. Ceux-ci étaient poussés à prêter davantage qu’ils ne l’auraient dû afin d’obtenir d’appréciables commissions.

Depuis octobre 2008, un plan de relance de 700 milliards a été mis en place afin de faire le rachat de crédit hypothécaire à risque élevé. Une erreur que les institutions bancaires ont commise devra être payée par le citoyen moyen. On parle ici de capitalisation du profit du crédit hypothécaire ”versus” socialisation du risque du crédit hypothécaire.