Acheter sa première maison 101

Idriss Bouhmouch
by Idriss Bouhmouch novembre 12, 2012 / 1 Comment

Outre l’excitation (ou l’angoisse) de faire le saut et de passer du statut de locataire à celui de propriétaire, l’achat d’une première maison semble souvent comme une course d’obstacles, avec à l’arrivée une décision un peu stressante: s’engager pour plusieurs années et pour beaucoup d’argent.

Pour vivre cette expérience le plus sereinement possible, il est important de bien comprendre les différents aspects et étapes du processus d’achat pour ensuite mener votre projet à terme, en fonction de vos besoins et de vos priorités.

La première chose à faire si vous envisager  d’acheter votre première maison, vous devez d’abord faire l’évaluation de votre capacité d’emprunt.

Il faut estimer le montant de l’hypothèque que votre banque pourrait vous accorder pour l’achat de votre propriété. En effectuant votre bilan financier, votre conseiller bancaire ou courtier hypothécaire pourront vous aider à évaluer votre capacité d’emprunt.

Ensuite il vous faudra déterminer le montant de votre mise de fonds

Déterminer le montant de votre mise de fonds constitue certainement l’une des étapes importantes lors de l’achat de votre propriété. En effet, cet exercice vous permet d’évaluer les sommes à accumuler pour concrétiser votre projet.

Votre mise de fonds peut aller de 5% de la valeur de la propriété que vous voulez acheter (par exemple,  10 000$ pour une propriété de 200 000$), jusqu’à 25% de la valeur de la propriété (ce qui se traduit par une mise de fonds de 25 000$ pour une propriété d’une valeur de 200 000$).

Toutefois si votre mise est inférieure à 20% de la valeur de la propriété que vous désirez acquérir, les prêteurs exigent que vous ayez une assurance-prêt hypothécaire. En protégeant les prêteurs contre les défauts de paiement de leurs emprunteurs, l’assurance-prêt hypothécaire de la SCHL permet aux Canadiens de réaliser leur rêve de devenir propriétaires (tout en satisfaisant les fournisseurs de prêts!).

Par contre, si vous êtes en mesure de verser une mise de fonds de 20 % ou plus de la valeur de la propriété convoitée, vous devenez automatiquement admissible à un prêt conventionnel (non assuré). Vous évitez ainsi les frais reliés à l’assurance-prêt hypothécaire.

Prévoyez pour les coûts additionnels

Plusieurs dépenses sont liées à l’achat d’une maison(Les frais d’évaluation et d’inspection, l’assurance habitation, les taxes municipales, les frais de juridiction, les frais de déménagement, etc.). Et comme ces frais peuvent avoir un effet sur la somme que vous prévoyez consacrer à votre mise de fonds, il est important d’en tenir compte dans votre démarche d’achat. Visitez les calculatrices hypothécaires Ratehub pour plus d’informations…

Trouvez la propriété qui vous convient

Êtes-vous du type ville, banlieue ou campagne ? Nouvelle construction ou non, quelle maison vous convient le mieux ? Faites le point sur le type de propriété qui vous convient : Logement en copropriété, maison en rangée ou maison de ville, Duplex, Maison détachée, maison semi-détachée, maison usinée, etc. Vous voulez construire votre maison ? Plusieurs banques offrent des programmes de financement hypothécaire adaptés à la réalité de la construction d’une maison.

Lorsque vous visitez une maison qui vous intéresse, prenez des notes et, si possible des photos. Et surtout, assurez-vous de bien examiner les points les plus importants : efficacité énergétique, état du sous-sol, pression d’eau, portes et fenêtres, état extérieur, etc.

Effectuez votre offre d’achat

L’offre d’achat constitue un document juridique qui vous engage irrémédiablement à respecter toutes les conditions qui y apparaissent. Il est donc important de préparer l’offre avec soin. De façon générale, les détails suivants doivent y être inscrits :

  • prix d’achat de la maison;
  • biens immobiliers ou articles inclus dans le prix d’achat : auvent, électroménagers, piscine, outils pour le foyer, etc.;
  • détails financiers;date de la prise de possession;
  • requête pour un certificat récent de localisation de la propriété;
  • date et heure d’expiration de l’offre, etc.

Comme l’offre d’achat sert à établir les clauses du contrat de vente, il est préférable de consulter votre notaire ou votre avocat avant de la signer. L’avis d’un professionnel pourrait vous éviter de bien mauvaises surprises!


  • […] mode de vie, il s’agit également d’un placement qui rapporte. Par exemple, le prix moyen des maisons, des condos et des plex a considérablement augmenté dans les dernières années. Voici un exemple […]